Le Havre : poursuivie par la police, la voiture des fuyards s'embourbe dans un champ près de l'aéroport


Jeudi 19 Novembre 2020 - 17:37

Lors d'un contrôle routier mis en place dans le cadre du respect du confinement, un automobiliste a refusé de s'arrêter. Le véhicule en fuite a finalement été intercepté à la faveur d'une sortie de route. Bilan : deux interpellations



L'un des policiers a dû s'écarter pour ne pas être percuté par la Golf - Illustration
L'un des policiers a dû s'écarter pour ne pas être percuté par la Golf - Illustration
Les policiers ont dû employer les grands moyens pour parvenir à intercepter un automobiliste qui a forcé un barrage, mercredi 18 novembre, en fin de soirée, au Havre (Seine-Maritime).

Un équipage de la compagnie d'intervention décide vers 22h30 de mettre en place en contrôle routier rue Louis-Blériot, dans le cadre des mesures sanitaires. A peine installés, les policiers voient arriver une Golf qui roule à vive allure. Avec leur lampe torche, ils font signe au conducteur de s'arrêter. En vain.

L'automobiliste accélère et fonce tout droit, obligeant un fonctionnaire à s'écarter pour ne pas être renversé. Un autre policier a le réflexe de jeter le dispositif Diva (stop stick) sous les roues du véhicule, pour l'obliger à stopper. En vain toujours. 

La voiture s’embourbe dans un champ

Les forces de l'ordre se lancent alors derrière la Golf, qui fonce sur l'avenue de Mont-Gaillard, malgré un pneu crevé. Le véhicule s'engage enfin dans la partie en impasse de la rue Roland-Garros où il s'embourbe dans un champ.

A cet instant, les trois occupants abandonnent le véhicule et prennent la fuite à pied, toujours poursuivis par les policiers. L'un d'entre eux tente d'escalader la clôture de l'aéroport d'Octeville, mais doit y renoncer en raison de la présence de barbelés. Deux des individus, âgés de 17 et 22 ans, sont finalement interpellés, le troisième est en fuite. 

Dans la voiture, les gardiens de la paix découvrent la présence de deux jeunes filles de 18 ans, qui n'ont pas eu le temps de s'extirper.

Les deux interpellés ont été placés en garde à vue pour refus d'obtempérer et non-respect du confinement. Leur audition devrait permettre d'établir lequel des deux conduisait la Golf, appartenant à un Parisien. 



Accueil Accueil