SEINE-MARITIME

Inondations en Seine-Maritime : 312 personnes mises en sécurité par les sapeurs-pompiers


Mardi 23 Janvier 2018 à 11:31

Retour progressif à la normale en Seine-Maritime, après les fortes pluies de ces derniers jours qui ont provoqué des inondations un peu partout dans le département. Ce mardi matin, les sapeurs-pompiers sont intervenus une dizaine de fois pour des asséchements de caves.

Le détail de la journée d'hier avec le Centre opérationnel d'incendie et de secours.


Route inondée à Saint-Pierre-le-Viger, dans le pays de Caux, comme un peu partout en Seine-Maritime (Photo © infoNormandie)
Route inondée à Saint-Pierre-le-Viger, dans le pays de Caux, comme un peu partout en Seine-Maritime (Photo © infoNormandie)
Les conditions météorologiques particulières de la journée d'hier (lundi) ont généré 428 interventions des sapeurs-pompiers de Seine-Maritime, principalement pour des inondations dues à des ruissellements, des crues de cours d’eau et des surverses de bassins. 

Au total, 312 personnes, dont 7 étaient piégées dans leur véhicule ou réfugiées sur des toits, ont été mises en sécurité, détaille le centre opérationnel d'incendie et de secours (Codis76) qui a activé une salle « événements particuliers » de 9h30 à 01h30. 

A Fontaine-le-Dun, une forte montée des eaux et l’apparition de ruissellements urbains ont nécessité la mise en sécurité de 12 personnes.

A Val-de-Saâne, le débordement de la Saâne a nécessité la mise en sécurité de 255 élèves dans la mairie et la bibliothèque.

Pierrefiques et Cany-Barville, 8 personnes ont été mises en sécurité.

A Gournay-en-Bray, en prévision de la crue de l’Epte annoncée par Vigicrues, 30 personnes âgées ont été évacuées d’un établissement accueillant des pêrsonnes âgées dépendantes et mises en sécurité. 
 
Piégées dans leur véhicule ou réfugiées sur des toits

Un groupe d’intervention, composé de véhicules hors-chemin et de sauveteurs aquatiques, a été pré-positionné toute la nuit dernière pour faire face rapidement à d’éventuelles assistances à personnes en zone inondée.

Aucune intervention n’a été réalisée cette nuit de lundi à mardi sur le secteur. Au regard de la baisse du niveau de l’Epte de 50 cm, les moyens ont été désengagés ce mardi matin à 6h30.

Sur le reste du département, 7 personnes ont été mises en sécurité, piégées dans leur véhicule ou réfugiées sur des toits.







NORMANDIE | SEINE-MARITIME | ROUEN | LE HAVRE | POLITIQUE