SEINE-MARITIME

Exercice antiterroriste dans un collège de Seine-Maritime : pas de panique !


Mercredi 13 Juin 2018 à 13:02


Pas de panique : les moyens déployés sont destinés à un exercice grandeur nature - Illustration © Gendarmerie/Facebook
Pas de panique : les moyens déployés sont destinés à un exercice grandeur nature - Illustration © Gendarmerie/Facebook
Un exercice de sécurité civile et de sécurité Intérieure est organisée ce mercredi 13 juin, tout l'après-midi, au sein du collège André Siegfried de Saint-Romain de Colbosc, en Seine-Maritime, hors de la présence des élèves.

Cet exercice, coordonné par la préfecture, va permettre aux forces de l’ordre (Groupement de la gendarmerie départementale et Direction départementale de la sécurité publique) et aux services de secours (pompiers et SAMU) d’intégrer, au sein d’une réponse globale face à une action terroriste, les principes d’engagements de chacun des partenaires, souligne la préfecture de Seine-Maritime.

« Seront ainsi notamment testés la coordination d'actions entre les forces concourantes, l'interopérabilité des services et le dispositif de dénombrement des victimes. Le volet judiciaire sera également joué. »

En articulation avec les services de l’Éducation Nationale, le scénario permettra au chef d’établissement d’activer le Plan particulier de mise en sécurité (PPMS) et ainsi évaluer la réponse apportée face à une intrusion au sein du collège. La commune de Saint-Romain de Colbosc sera également mobilisée.

Les fausses victimes (appelées « plastrons ») sont jouées par des élèves de l’Institut de formation des soins infirmiers.

Le centre opérationnel départemental (COD) est activé en préfecture et les services déployés sur le terrain en temps réel.
 







NORMANDIE | SEINE-MARITIME | ROUEN | LE HAVRE | POLITIQUE