Eure : une policière prise à partie par une femme excitée et alcoolisée à Évreux



Mis en ligne le Jeudi 1 Avril 2021 à 18:24

La quadragénaire n’a pas trouvé la force de souffler dans l’éthylomètre. Elle a été placée en cellule de dégrisement avant de pouvoir être entendue



La quadragénaire a été placée en dégrisement - illustration
La quadragénaire a été placée en dégrisement - illustration
Mercredi 31 mars, vers 21h20, les policiers d’Évreux (Eure) se sont rendus dans un immeuble de l’avenue Aristide-Briand où un un différend avait éclaté pour une cause ignorée.

En arrivant sur place, les fonctionnaires ont été abordé par un homme en état d’ivresse. Au même moment, une femme a ouvert sa porte et s’est jetée sur ce dernier le projetant au sol.

Lors de l’intervention, une policière a été alors prise à partie et frappée par la femme âgée de 47 ans qui semblait s’être calmée. La fonctionnaire n’a pas été blessée.

Placée en dégrisement

La quadragénaire, alcoolisée, a été maîtrisée et interpellée puis conduite à l’hôtel de police pour violence sur personne dépositaire de l’autorité publique. La mise en cause n’a pas trouvé la force pour souffler dans l’éthylomètre. Elle a été placée en dégrisement pour la nuit.

Entendue quelques heures plus tard, elle a déclaré ne se souvenir de rien. Elle a été laissée libre dans l’attente d’être reconvoquée.



        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19 en Normandie : le taux d'incidence baisse, mais la pression hospitalière reste forte

Les indicateurs épidémiologiques se maintiennent à un niveau élevé en Normandie, selon l'analyse hebdomadaire publiée ce mardi 20 avril par l'Agence régionale de santé (ARS).