FAITS DIVERS

Eure : un homme handicapé retrouvé mort asphyxié près de son fauteuil roulant


Publié le Vendredi 27 Octobre 2017 à 18:18

Notre-Dame-d’Épine.


L’enquête ouverte par la gendarmerie après le décès d’un homme handicapé âgé de 54 ans à son domicile à Notre-Dame d’Épine, au nord de Bernay (Eure) privilégie la piste de la mort accidentelle. Il aurait succombé à une asphyxie.

Illustration
Illustration
Jeudi, peu avant 11h30, les gendarmes de Bernay sont appelés à intervenir route de la Forge à Notre-Dame-d’Épine où les sapeurs-pompiers leur signalent la découverte du corps d’un homme sans vie dans une maison occupée par une personne handicapée de 54 ans.

Allongé près de son fauteuil roulant

A l’origine, les pompiers ont été alertés par une aide à domicile chargée de prodiguer des soins au quinquagénaire souffrant de la maladie de Charcot. En poussant la porte de la maison, vers 11h15, cette dernière qui était déjà venue à 8h30 a constaté la présence d’une épaisse fumée a l’intérieur de l’habitation. Pensant à un début d’incendie, elle a immédiatement prévenu les secours.

À leur arrivée, les pompiers ont découvert l’homme inconscient allongé sur le sol de la salle à manger près de son fauteuil roulant. Il avait succombé probablement à une asphyxie provoquée par la fumée dégagée par un début d’incendie. Le corps était par ailleurs partiellement brûlé.

Mort accidentelle ?

Des investigations de police technique et scientifique ont été effectuées sur les lieux par les gendarmes de la cellule d’identification criminelle (CIC) d’Évreux, ceux de la brigade de recherche (BR) de Bernay et de la communauté de brigades de Brionne. Il s’agit pour ces enquêteurs de déterminer les causes du départ de feu et du décès du quinquagénaire qui ne pouvait se déplacer qu’en fauteuil roulant.

La thèse de la mort accidentelle est privilégiée, souligne une source proche de l’enquête.

















Publicité.



























Suivez-nous sur Facebook