FAITS DIVERS

Eure : il poignarde son ex-compagne et brûle la voiture de son ami par dépit amoureux


Publié le Mardi 22 Août 2017 à 18:29

Saint-Aubin-le-Guichard, près de Bernay.


Un habitant de Saint-Aubin-le-Guichard, près de Bernay dans l'Eure, est en prison. Il a écopé d'un an ferme. Le tribunal correctionnel d'Évreux l'a reconnu coupable de blessures avec arme (un couteau) sur sa compagne qui venait de le quitter.

L'auteur des violences a été interpellé en douceur par les gendarmes (illustration @ gendarmerie/Facebook)
L'auteur des violences a été interpellé en douceur par les gendarmes (illustration @ gendarmerie/Facebook)
Les faits remontent au samedi 19 août. Dans la soirée, vers 22 heures, les gendarmes de Brionne sont avisés qu'une femme a été blessée à coup de couteau à Saint-Aubin-le-Guichard. À titre préventif, ils font appel à du renfort. Une patrouille de Bernay les rejoint à l'adresse indiquée. À leur arrivée, les forces de l'ordre constatent qu'une voiture est en train de brûler devant le pavillon où les violences sont survenues.

Sur place, les gendarmes prennent contact avec la victime, une femme de 30 ans : elle présente une plaie saignante au niveau d'une cuisse. Elle indique avoir reçu un coup de couteau de son ex-compagnon.

Harcelée et menacée au téléphone

À sa sortie de l'hôpital de Bernay où le médecin lui a prescrit 8 jours d'incapacité totale de travail, la victime raconte aux gendarmes qu'elle vivait en couple depuis quelques mois avec un homme de 54 ans. Ils se sont séparés il y a un mois, une situation que ne supporterait pas son ex-compagnon qui ne cesse de la harceler au téléphone.

Venue avec un ami ce samedi soir pour récupérer quelques affaires personnelles au domicile du quinquagénaire a Saint-Aubin-le-Guichard, une dispute a éclaté entre les anciens concubins. L'amoureux éconduit a saisi un couteau de cuisine avec une lame de 7 cm et a poignardé son ex, la blessant à une cuisse.

L'ami s'est interposé et a neutralisé l'agresseur. La femme s'est enfuie de l'habitation et a immédiatement alerté la gendarmerie. Dans le même temps, le quinquagénaire est également sorti est s'en est pris à la Dacia Duster de l'ami stationnée devant la maison. Il a brisé une vitre et y a mis le feu.

"Toujours très amoureux"

Les gendarmes ont interpellé l'auteur des violences qui n'a opposé aucune résistance. Le couteau de cuisine a été saisi pour les besoins de l'enquête et l'homme a été placé en garde à vue pour violences volontaires avec arme. Lors de son audition, il a reconnu les faits et indiqué qu'il était "toujours très amoureux" de son ex-compagne.

Déféré hier lundi au palais de justice d'Évreux, le magistrat du parquet lui a notifié une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. La sentence est tombée en fin de journée : deux ans de prison dont un an avec sursis et mise à l'épreuve. Il devra en outre dédommager le propriétaire de la voiture incendiée et verser des dommages et intérêts à son ex-compagne.

Le quinquagénaire a été écroué à la maison d'arrêt d'Évreux à l'issue du jugement.


















Publicité.



























Suivez-nous sur Facebook