Eure : condamné pour la 22ème fois, le conducteur sans permis, ivre et violent, est parti en prison


Vendredi 5 Janvier 2018 à 09:50

Un père de famille originaire d'Evreux a été condamné à 12 mois de prison ferme et a été incarcéré immédiatement à la maison d'arrêt d'Evreux.


Condamné à 12 mois de prison ferme, il a été conduit directement en prison à l'issue de l'audience (Illustration © infoNormandie)
Condamné à 12 mois de prison ferme, il a été conduit directement en prison à l'issue de l'audience (Illustration © infoNormandie)
Les faits remontent au Nouvel An.  Vers 22 heures, ce 1er janvier, les gendarmes de Louviers sont appelés à intervenir pour un accident de la circulation au Boulay-Morin, près d'Evreux où un automobiliste vient de perdre le contrôle de son véhicule sur la route départementale 316. 

Il crache au visage d'une femme gendarme

En arrivant sur place, les forces de l'ordre assistent à une violente altercation entre le conducteur du véhicule accidenté et un de ses deux enfants de 17 et 19 ans qui l'accompagnent. Tous deux sont alcoolisés. 

L'un des gendarmes s'empressent alors d'intervenir pour séparer les protagonistes, et mettre à l'écart le plus jeune. A cet instant, le père de famille, âgé de 50 ans, très excité, crache au visage et tente de tordre le bras de la femme militaire qui s'apprête à lui passer les menottes pour le calmer. L'automobiliste est finalement maîtrisé et emmené à la brigade de Pont-de-l'Arche, afin d'y être placé en garde à vue.

Sa 22ème condamnation

Lors des vérifications, il s'avère que le quinquagénaire, domicilié dans le quartier de Nétreville à Evreux, conduit sans être titulaire du permis et sans assurance. Un contumier du fait : il a été de nombreuses fois contrôlé sans permis et en état d'alcoolémie. Depuis 1995, il a été condamné à 22 reprises, parfois aussi pour des faits de violences.

Déféré au palais de justice d'Evreux, il s'est vu notifier une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Jugé mercredi, il a écopé de 12 mois d'emprisonnement ferme avec mandat de dépôt. Il devra en outre dédommager les trois gendarmes victimes de violences. Le tribunal a par ailleurs ordonné la confiscation de son véhicule.
















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook