Enquête pour violences aggravées : une femme et deux toxicomanes interpellés à Evreux


Les policiers d’Évreux ont fait d’une pierre deux coups : ils ont interpellé, dans le même appartement, une femme recherchée pour être entendue dans le cadre de violences aggravées et deux hommes en possession de stupéfiants



Par infoNormandie - Jeudi 25 Février 2021 à 09:10


La femme et les deux hommes ont été entendus dans le cadre d’une garde à vue - illustration
La femme et les deux hommes ont été entendus dans le cadre d’une garde à vue - illustration
Lundi 22 février, dans l’après-midi, la brigade anticriminalité (BAC) a interpellé, dans un appartement de la rue du Maréchal-Joffre à Évreux, une femme recherchée dans le cadre d’une affaire de violences aggravées. 

En pénétrant dans l’appartement, les fonctionnaires ont constaté la présence également de deux hommes. Rapidement, ils ont décelé comme une odeur de stupéfiants. De fait, le plus âgé (42 ans) qui habite Pacy-sur-Eure avait sur lui plus de 7 g de résine de cannabis. Sur l’autre homme, un Ébroïcien de 19 ans, c'est une quinzaine de grammes de la même drogue qui a été découverte. Tous deux ont été appréhendés pour détention de produits stupéfiants.

A l’issue de leur audition, en garde à vue, les deux hommes ont été laissés libres. Le quadragénaire s’est vu notifier une convocation pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Celui de 19 ans a écopé d’une ordonnance pénale pour le 14 décembre prochain. Quant au locataire de l’appartement, âgé de 23 ans, interpellé le lendemain, il a fait l’objet également d’une ordonnance pénale.

Blessés lors d'une soirée alcoolisée

Entendue dans le cadre de l’enquête sur les violences aggravées, la femme interpellée a été remise en liberté à l'issue de son audition.

Les policiers vont poursuivent leurs investigations afin de faire toute la lumière sur les circonstances et le déroulement des faits qui se sont déroulés le 22 février au petit matin, après une soirée bien arrosée.

Dans cette affaire, deux personnes ont été blessées à leur domicile, un homme de 25 ans et sa sœur âgée de 21 ans. Ils se sont vus délivrer un certificat médical avec respectivement 45 et 15 jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Les auteurs des violences, qui s’étaient invités à cette soirée, sont activement recherchés.