Disparitions inquiétantes près de Rouen : 25 policiers lancés à la recherche de deux amies de 12 et 13 ans


Les deux jeunes amies dont la disparition inquiétante a été signalée à l'heure du couvre-feu ont été retrouvées, cachées, aux Docks 76, à Rouen, après trois heures de recherches



Publié le Jeudi 18 Mars 2021 à 11:35


Des moyens importants ont été déployés dans la soirée d’hier pour retrouver deux adolescentes portées disparues à Notre-Dame-de-Bondeville (Seine-Maritime).

Vers 19 heures, une mère de famille prend contact avec les services de police pour signaler que sa fille âgée de 12 ans, qui se trouvait dans le jardin vers 18 heures, a disparu à l'heure du couvre-feu.

Une deuxième disparition

Immédiatement, un dispositif de recherche conséquent, mobilisant des équipages de Police secours, la brigade canine et la compagnie d’intervention, soit 25 policiers, est mis en place. Les recherches se concentrent d’abord sur le secteur de Notre-Dame-de-Bondeville avec le renfort d’un chien pisteur de la gendarmerie.

Dans le même temps, les policiers apprennent qu’une deuxième jeune fille, âgée de 13 ans, amie de la première, a également disparu à Notre-Dame-de-Bondeville.

La géolocalisation des téléphones portables des adolescentes permet aux forces de l’ordre d’avoir une indication de l’endroit où se trouvent les jeunes filles, dans le secteur des Docks76 à Rouen.

Apeurées de voir autant de policiers

Les recherches se poursuivent alors dans cette zone où le chien pisteur "marque" au niveau d’un mobilier urbain. Et peu avant 22 heures, l’une des disparues apeurée de voir autant de policiers lancés à sa recherche envoie un message à sa mère pour préciser où elle est cachée avec son amie.

Aussi, afin de mettre en confiance les adolescentes, les policiers décident de quitter les Docks 76. Seul un équipage de Police secours reste sur place pour récupérer les deux amies qui sont sorties de leur cachette, un box d’affichage publicitaire.

Les jeunes filles ont été ramenées au domicile respectif de leurs parents.

Une grosse frayeur pour les parents, mais tout est bien qui finit bien.