Deux jeunes femmes accusent deux hommes de les avoir violées au Havre et à Montivilliers


Publié le 02/10/2019 à 18:14

Deux jeunes femmes ont déposé plainte pour viol, dans deux affaires distinctes, l’une au Havre, l’autre à Montivilliers. Dans les deux cas, les violeurs présumés ont été interpellés



Dans les deux cas, les victimes ont déposé plainte - illustration
Dans les deux cas, les victimes ont déposé plainte - illustration
Le 28 septembre dernier, au petit matin, une jeune femme de 22 ans se présente au commissariat central du Havre. Elle déclare avoir été violée à deux reprises dans la nuit par un homme qui participait comme elle à une soirée chez des amis au Havre, dans le quartier de Graville.

La victime détaille aux policiers qui enregistrent sa plainte qu’elle avait consommé de l’alcool avec les autres invités. Plutôt que de rentrer chez elle, elle dit avoir accepté, en fin de nuit, de suivre jusqu’à chez lui un homme de 28 ans.

Il la retient chez lui

Fatiguée et alcoolisée, la jeune femme s’est allongée afin de se reposer quelques heures. Mais alors qu’elle décide de partir, vers 6 heures, l’homme la retient de force, selon ses déclarations, et abuse d’elle sexuellement par deux fois. La victime parvient à s’enfuir en courant. Elle raconte à ses parents ce qui vient d'arriver, et va déposer plainte à l’hôtel de police.

Le mis en cause se sachant recherché par la police s’est présenté dimanche après-midi au commissariat. En garde à vue, il a reconnu avoir eu des relations sexuelles avec la jeune femme, des « relations consenties » selon lui, tout en reconnaissant « qu’elle n’était pas bien dans sa peau ».

L’homme a été déféré lundi au palais de justice du Havre pour être présenté à un magistrat du parquet. Une information judiciaire pour viol a été ouverte.

Surprise dans son sommeil

C’est au cours d’une soirée d’anniversaire sur fond d’alcool qu’une autre jeune femme de 22 ans a été abusée sexuellement. Les faits se sont déroulés dans la nuit du 29 septembre à Montivilliers, près du Havre.

En fin de nuit, la victime décide d’aller s’allonger sur un lit mis à la disposition des invités le temps de récupérer un peu. Alors qu’elle dormait, un jeune homme de 17 ans est venu s’allonger à côté d’elle et quand elle s’est réveillée elle a constaté que l’individu était en train de la violer.

Le mis en cause nie les faits

Choquée, la jeune femme a signalé les faits à ses amis qui lui ont proposé de l’accompagner au commissariat pour déposer plainte. L’auteur présumé du viol est également venu et a nié farouchement les accusations portées contre lui.

Placé en garde à vue, l’adolescent a été présenté à un magistrat du parquet qui a ouvert une information pour viol.























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook