Attaque mortelle dans un commissariat des Yvelines : l'assaillant grièvement blessé par deux policiers est mort


La victime est une femme de 48 ans, fonctionnaire au commissariat de Rambouillet. L'assaillant, grièvement blessé par deux gardiens de la paix, a succombé à ses blessures



Par infoNormandie - Vendredi 23 Avril 2021 à 15:16


Le drame s'est déroulé dans le hall du commissariat de police - Illustration © Google Maps
Le drame s'est déroulé dans le hall du commissariat de police - Illustration © Google Maps
Une fonctionnaire administrative de 48 ans, en poste au commissariat de Rambouillet, dans les Yvelines, a été tuée à l'arme blanche ce vendredi peu avant 14h30. L'auteur des faits a fait irruption dans le sas du commissariat, armé d'un couteau avec lequel il a frappé au niveau de la gorge la fonctionnaire employée au secrétariat. Cette dernière, mère de deux enfants (13 et 18 ans), n'a pas survécu à ses blessures.  

Deux gardiens de la paix, témoin de l'attaque, ont immédiatement riposté en faisant usage de leur arme de service. L'individu, dont on ignore le mobile, est dans un état grave : en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des secours, il est décédé sur place, sans avoir pu être réanimé.

L'homme, d'origine tunisienne et âgé de 36 ans, était arrivé en France en 2009. Ses papiers avaient été regularisés en 2019. Il était inconnu des services de police et de renseignements. Lors de l'attaque il aurait crié « Allah Akbar », selon le délégué du syndicat Unité SGP Police FO, François Bersani. 

Jean Castex, premier ministre et Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, se sont rendus sur les lieux du drame dans l'après-midi. Ils ont été rejoints par Valérie Pécresse, présidente de la Région ïle-de-France. 


 

« Du combat engagé contre le terrorisme islamiste, nous ne céderons rien », déclare le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, sur son compte Twitter 


Les réactions

Jean Castex, premier ministre (Twitter) :
« La République vient de perdre l’une de ses héroïnes du quotidien, dans un geste barbare et d’une infinie lâcheté. À ses proches, je veux faire part du soutien de la Nation tout entière. À nos forces de sécurité, je veux dire que je partage leur émotion et leur indignation ».
Pierre Bédier, président du Département des Yvelines (Twitter) :
« L’infamie terroriste s’attaque de nouveau à notre communauté nationale, lâchement, en choisissant une symbolique puissante, une femme policière dans un commissariat ; c’est une nouvelle épreuve pour la France et pour les Français ».
Karl Olive, maire de Poissy et vice-président du Conseil départemental des Yvelines (Twitter) : 
« Aujourd’hui, une policière est tombée pour la France. Une fois de plus. Une fois de trop. Quand cela cessera-t-il ? Qui s’attaque aux forces de l’ordre, s’attaque à la République ».


Gérard Larcher, président du Sénat :



         Partager Partager