Armés d'un fusil de chasse et d'un couteau à cran d'arrêt, deux hommes interpellés à Rouen


Deux suspects, dont l'un cagoulé et armé d'un fusil de chasse, ont été neutralisés par la brigade anticriminalité dans la soirée d'hier à Rouen. Pour se venger d'un vol d'argent, l'homme, fortement alcoolisé, aurait tiré sur un distributeur de billets, selon ses déclarations



Par infoNormandie - Mardi 31 Août 2021 à 11:27


Le fusil de chasse a été saisi ainsi que trois cartouches de calibre 12 - Illustration © Adobe Stock
Le fusil de chasse a été saisi ainsi que trois cartouches de calibre 12 - Illustration © Adobe Stock
Deux hommes de 34 et 37 ans sont en garde à vue ce mardi matin dans les locaux de la Sûreté départementale, rue Brisout-de-Barneville à Rouen. Ils ont été interpellés, en possession d'un fusil de chasse et d'un couteau à cran d'arrêt, dans la soirée d'hier lundi, allée Marcel-Dupré, dans le quartier Saint-Sever, sur la rive gauche de Rouen.

Un peu avant 22 heures, le centre d'information et de commandant (CIC) de l'hôtel de police reçoit un appel sur le 17. Un riverain signale avoir entendu « des coups de feu près de la banque du Crédit Mutuel, rue Saint-Sever ». Le témoin précise qu'il a vu deux personnes, l'une porteuse d'une cagoule et d'un fusil de chasse et l'autre, coiffée d'une casquette, qui aurait dissimulé une arme de poing sous son T-shirt.

► Fusil de chasse et couteau à cran d'arrêt

Informée par radio, la brigade anticriminalité (Bac) se rend sur place et entreprend des recherches. Rapidement, les policiers en civil repèrent deux individus, correspondant au signalement fourni par le témoin, dans le hall d'un immeuble de l'allée Marcel Dupré. A travers la vite de la porte d'entrée, ils remarquent que l'un des hommes tient une arme longue.

Par sécurité, les policiers dégainent leurs armes de service et intiment l'ordre au suspect de sortir immédiatement et de poser son arme à terre. Le fusil est écarté et l'individu est interpellé sans opposer de résistance. Trois cartouches de calibre 12 sont récupérées au sol.

Le deuxième homme est à son tour appréhendé. Lors de sa palpation, aucune arme de poing n'est retrouvée mais un couteau à cran d'arrêt. 

► Pour se venger d'un vol d'argent

Les deux hommes sont fortement alcoolisés. Conduits à l'hôtel de police, ils soufflent à 0,92 mg et 0,87 mg par litre d'aire expiré, soit respectivement 1,84 g et 1,74 g d'alcool dans le sang.

 Interrogé dès que son état l'a permis, l'homme armé du fusil a déclaré aux enquêteurs avoir été victime la veille d'un vol de 150€ alors qu'il était au distributeur automatique de billets (DAB). Pour se venger donc, il aurait tiré selon lui sur le distributeur, sans apporter plus de précisions sur les circonstances de ce vol. Des impacts de plombs ont été relevés sur le DAB en question et une cartouche percutée a été retrouvée.

Les investigations se poursuivent afin de faire la lumière sur les véritables intentions des deux trentenaires. 




         Partager Partager