A Rouen, il tamponne la voiture devant lui : le conducteur avait 2,7 g d'alcool dans le sang


Publié le 21/12/2021 à 11:58 - mis à jour le 21/12 - 23:32

L'automobiliste, auteur d'un accident matériel, conduisait sous l'empire d'un état alcoolique et en état de récidive. Il a été placé en dégrisement




De passage quai de Boisguilbert, la patrouille s'est arrêtée et a contrôlé le conducteur qui ne paraissait pas au mieux de sa forme - Illustration © DDSP76
De passage quai de Boisguilbert, la patrouille s'est arrêtée et a contrôlé le conducteur qui ne paraissait pas au mieux de sa forme - Illustration © DDSP76
Un automobiliste a passé une partie de la journée d'hier, lundi, en cellule de dégrisement à l'hôtel de police de Rouen. Ce rouennais âgé de 33 ans, a été contrôlé au volant de sa voiture avec un taux de 2,70 grammes d'alcool dans le sang, un peu avant 13 heures. 

L'attention d'un équipage de police, de passage quai de Boisguilbert à Rouen a été attirée par deux véhicules arrêtés à hauteur de l'allée Aimé Césaire, avec deux hommes à l'extérieur. Les policiers se sont arrêtés pour prendre contact avec les conducteurs. L'un d'eux explique que sa voiture vient d'être percutée à l'arrière par le véhicule de l'autre homme.  Il n'y a pas de blessé. 

En état de récidive

Pour autant, l'automobiliste en cause ne paraissant pas au mieux de sa forme, les fonctionnaires ont décidé de le soumettre au dépistage d'alcoolémie qui s'est révélé positif.  L'homme a été emmené à l'hôtel de police pour souffler dans l'éthylomètre. Résultat : 1,35 mg par litre d'air expiré, soit un taux de 2,70 g par litre de sang. 

Pour aggraver la situation, le conducteur était en état de récidive : il a été condamné pour des faits similaires en début d'année. Sa voiture a été immobilisée et son permis retiré sur le champ.
 



              










- Publicité



Publicité









Publicité


Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici