Un mort et un blessé grave dans cette voiture disloquée après avoir percuté un arbre près de Rouen


Publié le Samedi 7 Mai à 08:54

[Actualisé] - Le véhicule a percuté violemment un arbre, ce samedi matin, avenue des Canadiens à Saint-Étienne-du-Rouvray. Il y avait trois jeunes à bord



Trois jeunes gens de 20 et 22 ans se trouvaient à bord de cette voiture complètement disloquée après avoir percuté un arbre avenue des Canadiens à Saint-Étienne-du-Rouvray  - Photo @ Sdis76
Trois jeunes gens de 20 et 22 ans se trouvaient à bord de cette voiture complètement disloquée après avoir percuté un arbre avenue des Canadiens à Saint-Étienne-du-Rouvray - Photo @ Sdis76
Encore un tragique accident de la route en Seine-Maritime : il a fait un mort, un blessé grave et un blessé léger ce samedi matin, peu avant 4 heures.

Le drame s’est produit avenue des Canadiens à la limite de Sotteville-lès-Rouen et de Saint-Étienne-du-Rouvray, dans l’agglomération de Rouen. Il a impliqué  une Citroën Xsara, seule en cause, qui a percuté très violemment un arbre dans le secteur du parc du champ des Bruyères (ancien hippodrome de Rouen).  Trois jeunes gens se trouvaient à bord : coincés dans un amas de tôles, ils ont dû être désincarcérés par les sapeurs-pompiers.

Le conducteur tué, un passager en urgence absolue

Le bilan communiqué ce matin par les sapeurs-pompiers fait état d’un homme, le conducteur, âgé de 20 ans qui a succombé à ses blessures en dépit d'une tentative de réanimation, d’un autre homme de 18 ans, originaire de Grand-Quevilly (passager avant) blessé grièvement et d’une femme de 22 ans domiciliée à Rouen plus légèrement atteinte, assise à l'arrière.

Les deux blessés ont été transportés, l'un en urgence absolue l'autre en urgence relative, vers le service des urgences du CHU de Rouen. La personne décédée a été prise en charge par les pompes funèbres.

L’avenue des Canadiens a été totalement coupée à la circulation le temps des opérations de secours qui ont mobilisé 17 sapeurs-pompiers avec 6 engins (ambulances et véhicules de désincarcération).

Il conduisait sans permis

Une enquête a été ouverte par la permanence judiciaire de la Sûreté départementale afin de déterminer les circonstances de l’accident. Selon nos informations, le jeune homme qui était au volant n'avait pas de permis de conduire.

La vitesse inadaptée du véhicule pourrait être en cause. Les secours évoquent un accident « à forte cinétique ». Dans le choc le véhicule s’est littéralement disloqué.



              
infoNormandie



























Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici




















Recherche sur Google