Un homme blessé par des coups de feu tirés depuis une voiture à Saint-Étienne-du-Rouvray


Publié le 16/09/2019 à 14:44

La victime, un homme de 26 ans, a été blessé au genou droit par une multitude de plombs probablement tirés avec un fusil de chasse. Ses jours ne sont pas en danger



La victime était en compagnie d’autres homme en train de discuter sur le trottoir rue du Madrillet, lorsqu’il a été la cible de plusieurs coups de feu - illustration
La victime était en compagnie d’autres homme en train de discuter sur le trottoir rue du Madrillet, lorsqu’il a été la cible de plusieurs coups de feu - illustration
Un homme de 26 ans a été blessé au genou droit par des tirs de fusil de chasse depuis l’habitacle d’une voiture, près de Rouen (Seine-Maritime). Ses jours ne sont pas en danger.

Dimanche 15 septembre, vers 20h50, des habitants de la rue du Madrillet a Saint-Étienne-du-Rouvray profitent de la douceur du soir pour se réunir et discuter, assis sur le bas-côté de la rue près d’un parking.

Plusieurs coups de feu et un blessé

Leur attention est à peine attirée par la voiture qui approche. Arrivé à leur hauteur, au niveau d’un restaurant kebab et de la bibliothèque Elsa-Triolet, le passager sort par la vitre baissée, une arme longue, probablement une carabine ou un fusil de chasse, et pointe le canon dans la direction du groupe.

Des coups de feu claquent et atteignent l’un des hommes. Ce dernier est blessé au genou droit, la carrosserie d’une Peugeot 207 est elle aussi touchée par une multitude de petits plombs.

La victime a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée au CHU de Rouen.

Le tireur est activement recherché

Le service régional de l’identité judiciaire s’est déplacé et a procédé à des investigations de police technique et scientifique. Les recherches n’ont pas permis de retrouver, dans l’immédiat, l’auteur des coups de feu.

Les éléments à la disposition des enquêteurs, notamment la description de la voiture, devraient permettre cependant d’identifier et d’interpeller le tireur et ses complices.
























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook