Un chauffeur routier découvert mort près de son camion ce matin sur un parking à Grand-Quevilly


[Actualisé] - Une enquête a été ouverte après le décès suspect d'un chauffeur routier de 39 ans, dont le corps a été découvert ce jeudi matin près de son camion stationné sur le bas côté de l'avenue du Général Leclerc à Grand-Quevilly



Par infoNormandie - Jeudi 16 Septembre 2021 à 10:53


Le corps sans vie du chauffeur routier a été découvert sur ce parking, en bordure de l'avenue  du Général-Leclerc et de la Sud III - Illustration © Google Maps
Le corps sans vie du chauffeur routier a été découvert sur ce parking, en bordure de l'avenue du Général-Leclerc et de la Sud III - Illustration © Google Maps
Le corps sans vie d'un homme a été découvert ce jeudi matin vers 7h15, sur une sorte de parking à hauteur de la société Cemex, en bordure de l'avenue du Général Leclerc, une voie parallèle à la Sud III, à Grand-Quevilly (Seine-Maritime). La victime, âgée de 39 ans et domiciliée dans la Somme, est un chauffeur routier qui a été retrouvé inconscient au bord de la route près de son camion, par un automobiliste de passage.

► Percuté mortellement par un véhicule ?

Selon les premières constatations, aucune trace suspecte provenant d'une arme à feu ou d'une arme blanche n'aurait été constatée sur le corps. En revanche, certains éléments recueillis sur place laisseraient penser que la mort du chauffeur routier ne serait pas naturelle.

Parmi les hypothèses privilégiées, celle notamment d'un accident de la circulation : l'homme a pu être percuté mortellement par un véhicule dont le conducteur a pris la fuite. A leur arrivée sur place, les sapeurs-pompiers ont tenté de réanimer la victime en arrêt cardio-respiratoire. En vain. 

► Une autopsie ordonnée par le parquer

Des investigations de police technique et scientifique ont été effectuées par l'Identité judiciaire (IJ) dans la matinée sur le lieux de la découverte. 

Une enquête a été ouverte, elle est confiée au groupe d'appui judiciaire de la Sûreté départementale. Une autopsie du corps a été ordonnée par le parquet de Rouen afin de déterminer précisément les causes du décès. Elle aura lieu à l'institut médico-légal.