FAITS DIVERS

Trois jeunes femmes, dont deux en fugue, interpellées après avoir fracturé trois véhicules à Rouen


Lundi 12 Mars 2018 à 16:51


Illustration
Illustration
Trois jeunes femmes ont été placées en garde à vue samedi 10 mars peu avant minuit par les policiers rouennais.

Elles ont été surprises peu avant minuit par un riverain de l'allée de la Sablière à Rouen, dont l'attention a été attirée par un bruit de vitre cassée, en train de fouiller le véhicule de sa compagne. Le témoin est descendu rapidement de son appartement et s'est lancé à leur poursuite alors qu'elles tentaient de prendre la fuite. 

Alerté entre temps, un équipage de la brigade canine est arrivé rapidement sur les lieux. Le témoin avait réussi à maintenir sur place les trois jeunes femmes. Sa compagne, propriétaire de la voiture a expliqué aux policiers qu'une vitre de son Opel Corsa avait été brisée et qu'un coffret contenant des CD avait disparu.

Deux autres véhicules fracturés et fouillés

Lors des vérifications les policiers ont constaté que deux autres voitures, une Citroën C4 et une Peugeot 206, avaient également été fracturés et fouillés (vol d'un parapluie) rue Henri II Plantagenêt. 

Interpellées, les trois suspectes ont reconnu les faits. La plus âgée, née en 1990, a déclaré être sans domicilie fixe à Rouen. Elle était en possession d'un chiot qui a été placé à la Société normande de protection animale (SNPA)  basée sur l'île Lacroix. Les deux autres , de 15 et 16 ans , étaient signalées en fugue d'un foyer de Rouen.