Trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs : vaste coup de filet en Seine-Maritime, dans l'Eure et Les Yvelines


Dernière heure - Placée en garde à vue avec une dizaine d'autres personnes dans le cadre d'une opération anti-stupéfiants, la maire de Canteleu, Mélanie Boulanger, a été remise en liberté ce samedi en fin d'après-midi. Aucune charge n'est retenue contre elle



Par infoNormandie - Vendredi 8 Octobre 2021 à 11:23


Les forces de l'ordre sont passées à l'action ce vendredi matin à 6 heures - Illustration
Les forces de l'ordre sont passées à l'action ce vendredi matin à 6 heures - Illustration
Une vaste opération anti-stupéfiants a été menée ce vendredi matin par les services de police de Seine-Maritime. Elle a conduit à l'interpellation de onze suspects qui ont été placés en garde à vue. Parmi eux, figure Mélanie Boulanger, maire socialiste de Canteleu, 44 ans.
 
► Dernière heure : L'élue socialiste a été remise en liberté en fin de journée, après 36 heures de garde à vue. Elle a été entendue dans le cadre d'une enquête concernant un important trafic de stupéfiants touchant directement la ville dont elle est maire. Aucune charge n'est retenue contre elle, rapporte notre confrère France Bleu confirmant une information de Paris-Normandie.

6 heures du matin, heure légale. Onze personnes ont été interpellées simultanément ce vendredi matin à leur domicile respectif en Seine-Maritime (Canteleu, Sotteville-lès-Rouen et Saint-Etienne-du-Rouvray), dans l'Eure (Val-de-Reuil), Les Yvelines (Vernouillet) et le Val-d'Oise (Eaubonne). et six autres plus tard dans la matinée. Les policiers sont intervenus dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par un juge d'instruction du tribunal judiciaire de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour « trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs ».

► 15 kg d'héroïne et 375 000€ saisis

D'importantes sommes d'argent et quantités de drogue dont de l'héroïne auraient notamment été saisies à l'occasion de ce coup de filet préparé minutieusement et qualifié de "très belle affaire" par une source proche du dossier.

Le procureur de la République de Bobigny, Éric Mathais, a indiqué vendredi soir, dans un communiqué, que cette opération d'envergure a permis de "saisir 15 kg d'héroïne, 25 kg de produit de coupe, des armes à feu et la somme de 375 000 euros en liquide "

Les policiers, et pas seulement ceux de Seine-Maritime, enquêtaient depuis plusieurs semaines, voire mois. « Une enquête au long cours ».  L'opération de ce vendredi matin déclenchée à l'heure du laitier a mobilisé au total pas moins de 150 policiers, dont ceux du RAID, l'unité d'élite de la Police nationale, et de la BRI (brigade de recherche et d'intervention) de la Police judiciaire. 

► La maire de Canteleu en garde à vue

Le plus étonnant est l'interpellation dans cette affaire de Mélanie Boulanger, maire de Canteleu une ville de 15 000 habitants située près de Rouen. Cette élue socialiste, par ailleurs vice-présidente de la métropole Rouen Normandie, avait conduit la liste PS-EELV aux dernières élections régionales, face à celle d'Hervé Morin. Un de ses adjoints en charge du développement économique a également été interpellé. 

Comme nous l'indiquons plus haut, l'élue socialiste a été remise en liberté ce samedi en fin de journée et aucune charge n'est retenue contre elle.
il en est de même pour le maire-djoint interpellé dans le cadre de la meme affaire qui a également été remis en liberté.