Pour suivre infoNormandie
Facebook
Twitter
Threads
Mastodon
Newsletter



Tentative de vol par fausse qualité chez une dame de 86 ans à Rouen : les usurpateurs repartent bredouilles


Vendredi 3 Juin 2022 à 15:22

Un faux agent des eaux et deux faux policiers sont parvenus à gagner la confiance d’une octogénaire dans le but de lui dérober argent et bijoux. Les usurpateurs n’ont rien pu voler



Le faux agent des eaux a fait semblant de vérifier les installations et la robinetterie ... - Illustration © Adobe Stock
Le faux agent des eaux a fait semblant de vérifier les installations et la robinetterie ... - Illustration © Adobe Stock
Les auteurs d'une tentative de vol par fausse qualité au domicile d'une Rouennaise de 86 ans ont fait chou blanc ! Ils sont repartis les mains vides, à leur grand désarroi.

Les faits remontent au 23 mai, mais ils n'ont été révélé qu'aujourd'hui vendredi 3 juin. Afin sans doute de laisser un peu de temps aux enquêteurs lancés à la recherche de ces trois hommes.

Un problème sur le réseau d'eau...

Vers 10 heures, ce matin-là, l'attention d'une personne âgée qui habite rue du Gros-Horloge, en centre-ville de Rouen, est attirée par la sonnerie insistante de sa porte. Dans un premier temps, elle pense que c'est son mari, parti en ville, qui revient à l'appartement. Elle ouvre la porte et tombe nez-à-nez avec un inconnu qui décline sa qualité d'« agent des eaux chez Véolia ». L'homme, vêtu d'un gilet fluorescent, affirme qu'il y a un problème sur le réseau d'eau potable. L'eau du robinet est impropre à la consommation, précise-t-il.

Confiante, l'octogénaire le fait entrer chez elle. Le pseudo agent fait alors semblant de vérifier les installations, ouvre les robinets,... En clair, il fait en sorte de détourner l'attention de la vieille dame.

Ni bijoux ni argent

Pendant ce temps, deux complices s'introduisent dans l'appartement et fouillent discrètement toutes les pièces à la recherche d'argent et de bijoux. Leur présence finit par être remarquée par la victime.

Qu'à cela ne tienne : les deux intrus, le visage dissimulé par un masque chirurgical, déclarent tout de go être des fonctionnaires de police. L'un d'eux exhibe d'ailleurs une (fausse) carte de police. Expliquant que l'agent des eaux est un usurpateur, qu'ils viennent arrêter, ils disent vouloir vérifier si les bijoux et autres objets de valeur sont toujours à leur place. La retraitée répond sans détour qu'elle n'a ni bijoux ni argent, autrement dit rien à voler.

Le scénario pourtant bien rôdé a été mis cette fois en échec. Les trois usurpateurs ont finalement pris la poudre d'escampette. Bredouilles et dépités.




              











































QR Code pour télécharger l'application infoNormandie