Six passeurs et dix-sept migrants interpellés par la gendarmerie, dont le GIGN, sur l'A28 entre Rouen et Neufchâtel-en-Bray


Vendredi 24 Août 2018 à 18:37


La gendarmerie avait monté une souricière sur l'aire de la station-service de Bosc-Mesnil, en Seine-Maritime - Illustration © Google Maps
La gendarmerie avait monté une souricière sur l'aire de la station-service de Bosc-Mesnil, en Seine-Maritime - Illustration © Google Maps
Une opération de gendarmerie a été menée dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 2 heures du matin, sur une aire de service de l'autoroute A 28, entre Rouen et Neufchâtel-en-Bray, en Seine-Maritime. Six passeurs d'origine Irakienne et dix-sept migrants ont été interceptés alors qu'ils attendaient pour monter dans des véhicules stationnés sur l'aire de la station-service de Bosc-Mesnil, selon des informations recueillies par infoNormandie et confirmées par une source judiciaire.

L'équipe de passeurs était dans le collimateur

Un important dispositif composé d'hommes du GIGN (groupe d'intervention de la gendarmerie) de Tours (Indre-et-Loire), du Peloton spécialisé de protection (PSPG), unité chargée de la sécurité des centrales nucléaires en Seine-Maritime et de plusieurs unités de la compagnie de gendarmerie de Neufchâtel a été déployé pour les besoins de cette opération qui visait une équipe de passeurs dans le collimateur des forces de l'ordre depuis un moment. 

Les six passeurs ont été placés en garde à vue à la gendarmerie de Neufchâtel-en-Bray. Ils étaient toujours entendus ce vendredi soir. Ils devraient être déférés demain samedi 25 août devant un magistrat du parquet de Dieppe en vue d'une comparution immédiate probablement en tout début de semaine prochaine. 

Les dix-sept sans-papiers ont quant à eux état placés en rétention. Après examen de la situation de chacun, la décision pourrait être prise de les conduire au centre de rétention administrative de Oissel, près de Rouen.

Trente-deux clandestins interceptés déjà au début du mois

Depuis quelques mois, l'aire de service de Bosc-Mesnil, et plus généralement l'autoroute A 28 dans le secteur de Neufchâtel, font l'objet d'une surveillance accrue. Au début du mois d'août, trente-deux personnes en situation irrégulière ont été interceptées par les gendarmes.

Dix-sept migrants avaient ainsi été découverts à l'intérieur d'un camion frigorifique stationné sur l'aire de Bosc-Mesnil. Trois de ces passagers clandestins étaient en état d'hypothermie. 

Quelques heures plus tard, quinze autres sans-papiers (8 adultes et 7 mineurs), issus de trois familles Irakiennes, avaient été interceptés alors qu'ils marchaient le long de la route départementale 928, à hauteur de Saint-Martin-Osmonville, entre Rouen et Neufchâtel. 
 
















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook