FAITS DIVERS

Série de cambriolages à Bernay (Eure) : un trio du Calvados interpellé en flagrant délit


Mardi 26 Juin 2018 à 19:24


La perquisition des gendarmes au domicile à Bernay du frère de l'un des mis en cause s'est révélée fructueuse - Illustration © gendarmerie
La perquisition des gendarmes au domicile à Bernay du frère de l'un des mis en cause s'est révélée fructueuse - Illustration © gendarmerie
Les auteurs d'une série de vols par effraction commis au cours de la même nuit à Bernay (Eure) dans des commerces, ont été interpellés, en flagrant délit, par les gendarmes.

Dans la nuit de lundi à mardi 26 juin, entre minuit et cinq heures, au moins quatre cambriolages ou tentatives de cambriolages sont signalés à la gendarmerie de Bernay. Les victimes sont en majorité des commerçants (kebab, bar-tabac) mais aussi un local de formation et la gare SNCF. La vitre d'un véhicule a également été brisée. Dans tous les cas, les voleurs ont fracturé les portes avec un pied de biche. 

Des jeunes venus du Calvados

Les gendarmes de la communauté de brigades de Bernay se lancent immédiatement à la recherche des cambrioleurs, sur la base de renseignements recueillis par des témoins. Et vers 5 heures du matin, une patrouille repèrent trois individus dont la description correspond et les interpellent.

Le trio est placé en garde à vue pour vols et dégradations. Les jeunes gens sont âgés entre 18 et 20 ans, et originaires de la région de Vire, dans le Calvados. L'un d'eux a un pied à terre à Bernay où demeure son frère.

Perquisition fructueuse

Au petit matin, une perquisition est alors effectuée avec le concours de la Brigade de recherche (BR) au domicile de ce frère : elle permet de retrouver des ordinateurs et des téléphones portables volés ainsi qu'un peu d'argent liquide. 

Lors de leur audition, les mis en cause ont reconnu les faits. Ils ont ainsi confié aux enquêteurs avoir cassé un carreau du hall de la gare dans le but de s'approprier l'argent du distributeur de boissons et friandises. Au kebab, les dégâts provoqués sont tels que le commerçant n'a pu ouvrir sa boutique mardi matin.

L'enquête se poursuit

Le trio a été remis en liberté dans l'attente de comparaître le 31 octobre prochain devant le tribunal correctionnel d'Evreux.

Pour les gendarmes, les investigations se poursuivent. D'autres vols par effraction, commis selon le même mode opératoire, ont été signalés ces derniers mois dans le secteur de Bernay. Le travail des enquêteurs va consister à faire un rapprochement entre tous ces faits.








FAITS DIVERS | A LA UNE | L'INFO EN CONTINU | Les Yvelines | EURE | INFO-ROUTE | ACTUALITÉS | SOCIÉTÉ | JUSTICE | LOISIRS | Contributeurs | Télévision | Horoscope | DIAPORAMA | Lu sur le Web | Vos photos | Tout savoir sur les cookies | infoServices | DOSSIERS | Vite Lu