Seine-Maritime : pistolet à la ceinture dans une rue d’Harfleur, il tombe sur des policiers de la BAC


Vendredi 24 Avril 2020 - 16:33

Après cinq apéros, convaincu d’avoir entendu des cris de femme, il s’est emparé d’une arme puis est descendu dans la rue. Il a été « cueilli » par la BAC



La présence de l’arme à la ceinture a tout de suite attiré l’attention des forces de l’ordre - illustration @iStockphoto
La présence de l’arme à la ceinture a tout de suite attiré l’attention des forces de l’ordre - illustration @iStockphoto
Un habitant d’Harfleur est en garde à vue ce vendredi à l’hôtel de police du Havre (Seine-Maritime) pour avoir voulu voler au secours d’une femme en détresse.

Dans la nuit, vers 23h30, l’homme qui en est à son cinquième verre d’apéro (c’est ce qu’il a précisé aux policiers) croit entendre des cris de femme provenant de la rue de la République. N’écoutant que son courage, il saisit un pistolet automatique qui tire des cartouches à gaz et à blanc et descend dans la rue.

L’homme était alcoolisé

Manque de chance, par les temps qui courent, l’homme est rapidement repéré par un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC) en patrouille. Les policiers remarquent que l’individu porte une arme à feu à la ceinture et l’interpelle.

Lors du contrôle, il s’avère que le suspect, âgé de 33 ans, est alcoolisé : l’éthylomètre affiche un taux de 0,92 mg par litre d’air expiré, soit 1,84 g dans le sang. Il est placé en garde à vue.

La perquisition à son domicile a permis de découvrir une autre arme, un pistolet à billes de type Airsoft.

Quant aux cris de femme ils étaient très certainement fictifs, selon les policiers.



Accueil Accueil