infoNormandie infoNormandie















Publié le Vendredi 8 Janvier 2021 à 15:04

Seine-Maritime : atteint de schizophrénie, il est neutralisé à l'aide d'un pistolet à impulsion électrique





Les policiers ont fait usage d'un pistolet à impulsion électrique pour neutraliser l'homme - Illustration
Les policiers ont fait usage d'un pistolet à impulsion électrique pour neutraliser l'homme - Illustration
Pas moins de deux équipages de la brigade anticriminalité (BAC) ont été appelés à intervenir, dans la soirée d’hier (jeudi) à Sotteville-sous-le-Val, dans l’agglomération d’Elbeuf (Seine-Maritime).

Peu avant -9 heures, prend contact avec Police-secours, via le 17, pour signaler que son fils de 38 ans est en pleine crise de schizophrénie. « Il est agressif et armé d’une arme de poing et d’un couteau », précise le père de famille âgé de 64 ans.

Réfugié dans sa chambre avec des couteaux

Les policiers se présentent rapidement au domicile, après avoir revêtu leur équipement de protection. Puis, ils pénètrent dans l’habitation et écartent une arme posée sur une table. Il s’agit, en fait, d’un pistolet à gaz tirant des billes.

Les forces de l’ordre demandent au mis en cause d’ouvrir sa porte de chambre. L’homme s’exécute. Il a des couteaux à portée de main, ce qui amène par sécurité les policiers à faire usage d’un pistolet à impulsion électrique pour le neutraliser.

Le trentenaire a été conduit par les sapeurs-pompiers à l’hôpital des Feugrais, près d’Elbeuf. Il sera auditionné dès que son état de santé le permettra, indique une source policière.