« Runs » sur le parking du centre commercial de Tourville-la-Rivière : police et justice frappent un grand coup


Jeudi 13 Septembre 2018 à 18:00


Cinq adeptes de courses improvisées en voiture ou à moto ont été interpellés et traduits en justice. Ils encourent une peine de prison de 1 à 3 ans - illustration © Pixabay
Cinq adeptes de courses improvisées en voiture ou à moto ont été interpellés et traduits en justice. Ils encourent une peine de prison de 1 à 3 ans - illustration © Pixabay
Les services de police de Seine-Maritime viennent de mettre un coup d'arrêt aux « runs » automobiles organisés régulièrement sur les parkings du centre commercial de Tourville-la-Rivière. Une opération judiciaire a en effet permis l'interpellation de cinq adeptes de ces rodéos, le 11 septembre en Seine-Maritime et dans l'Eure. Dans tous les cas, les véhicules ont été saisis à titre conservatoire, dans l'attente du procès des mis en cause prévu en novembre prochain. 

De 1 an à 3 ans d'emprisonnement

Depuis plusieurs semaines, chaque vendredi soir et jusqu'à tard dans la nuit, plusieurs dizaines de véhicules, parfois de grosses cylindrées, se livraient à des runs sur le parking du centre commercial Carrefour de Tourville-la-Rivière. A plusieurs reprises, la police est intervenue sans jamais parvenir à les faire cesser. Assailli par les plaintes de riverains, le maire de la commune, Noël Levillain, a lancé au mois d'août une pétition sur le site "change.org". 

Mais la loi a changé. Depuis la publication de la loi du 3 août 2018 relative à la lutte contre les rodéos motorisés, des poursuites ont pu être engagées par le parquet de Rouen à la suite d'enquêtes menées par la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Seine Maritime.
Un nouvel article (L236-1 du Code de la Route) permet désormais « de punir d'une peine d'emprisonnement des comportements qui jusqu'alors pouvaient n'être sanctionnés que d'une peine d'amende », indique le procureur de la République, Pascal Prache. La peine prévue est d'un an d'emprisonnement et peut être portée jusqu'à 3 ans en fonction des circonstances. La confiscation du véhicule est désormais encourue de manière obligatoire.

Surveillance policière renforcée

Récemment, un jeune de Cléon, interpellé en train de faire du rodéo avec un quad, a « inauguré » la nouvelle : il a été condamné par le tribunal correctionnel en comparution à une peine de 10 mois d'emprisonnement dont 8 mois assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve pendant 2 ans.

>> Rodéos sauvages : un jeune pilote de quad sévèrement sanctionné en Seine-Maritime

Des rodéos motorisés et des compétitions de véhicules improvisées sur le secteur de Tourville-la-Rivière ayant été signalés, les services de police ont renforcé la surveillance. C'est ainsi que le 7 septembre, un discret dispositif policier a été mis en place aux abords du centre commercial. Les forces de l'ordre ne sont pas directement intervenues mais ont filmé et photographié les véhicules. Grâce aux plaques minéralogiques, les enquêteurs de la sûreté urbaine d'Elbeuf et de la brigade anti-criminalité de Rouen ont pu ainsi identifier quelques-uns des mis en cause et engager une procédure judiciaire. 

Cinq véhicules saisis

Cinq d'entre eux ont été interpellés au petit matin, mardi 11 septembre. Il s'agit d'individus âgés de 23 à 34 ans dont deux sont domiciliés dans l'agglomération rouennaise et trois dans l'Eure. Ils ont été placés en garde à vue puis déférés au parquet de Rouen aujourd'hui jeudi. Ils sont ressortis libres mais avec une convocation devant le tribunal correctionnel pour le mois de novembre prochain. Les véhicules qu'ils pilotaient, parmi lesquelles une Porsche Cayenne et une Audi S3, ont été saisis dans l'attente du jugement.
 

















AU FIL DES HEURES




Météo Rouen météo France Rouen

Météo Evreux météo France Evreux



AGENDA





Les infos les + lues








Suivez-nous sur Facebook