Rouen : les rétroviseurs de 17 véhicules arrachés, trois jeunes en garde à vue



Mis en ligne le Mercredi 6 Janvier 2021 à 11:48

Un gendarme en repos a fourni le signalement des trois vandales qui ont pu ainsi être arrêtés par la brigade anticriminalité



Illustration © Adobe
Illustration © Adobe
Dix-sept véhicules ont été dégradés rue d’Amiens et route de Lyons-la-Forêt, à Rouen (Seine-Maritime), ce mardi 5 janvier en début de nuit. Les auteurs présumés, dont l’un était blessé à une main, ont été interpellés par la police.

C’est un gendarme en repos, domicilié dans le secteur, qui a signalé les faits à Police-secours. Vers 23h30, son attention a été attirée par un bruit de verres brisés. Dans le même temps, il a aperçu trois suspects qui prenaient la fuite en direction du parking du CHU.

Traces de sang

Le militaire ayant pu fournir leur description, un équipage de police-secours a repéré, dans un hall d’immeuble, trois hommes dont le signalement correspondait à ceux recherchés.

Prévenus par leurs collègues, des fonctionnaires en civil de la brigade anticriminalité (BAC) ont pris le relais et grâce à des traces de sang relevées dans l’escalier ils ont pu localiser l’appartement où les suspects s’étaient réfugiés, au quatrième étage. Les trois hommes, alcoolisés, ont été interpellés sur le palier sans opposer de résistance.

Tous âgés de 19 ans

Lors des constatations sur le lieu des faits, les policiers ont constaté que les rétroviseurs de sept véhicules avaient été arrachés rue d’Amiens et sur dix autres route de Lyons-la-Forêt.

Les mis en cause, tous âgés de 19 ans, ont été placés en garde à vue.




        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19. Taux d’incidence, pression hospitalière, vaccinations : les chiffres en Normandie

Le taux d’incidence a augmenté de 17% en une semaine. Le nombre des hospitalisations et des admissions en réanimation continue de croître