Règlement de compte au Havre : deux hommes blessés par balles, un suspect interpellé


Publié le 27/10/2019 à 11:22

L’une des victimes a été transportée à l’hôpital avec un pronostic vital engagé. La piste d’un règlement de compte dans un contexte de trafic de drogue n’est pas écartée



L'un des blessés, touché à la hanche et dont le pronostic vital est engagé, a été découvert rue du commandant Che d'Hôtel, près de l'université du Havre - illustration @ Google Maps
L'un des blessés, touché à la hanche et dont le pronostic vital est engagé, a été découvert rue du commandant Che d'Hôtel, près de l'université du Havre - illustration @ Google Maps
Deux hommes ont été blessés par balles hier en début de nuit au Havre (Seine-Maritime). L’un d’eux, touché à la hanche au niveau de l’abdomen, a été transporté en urgence absolue au centre hospitalier Jacques-Monod à Montivilliers.

Touché à la hanche, près de l’abdomen

Vers 23 heures, les secours ont été alertés par des témoins signalant la présence, dans un halle d'immeuble, d'un homme blessé par des tirs d’arme à feu rue du Commandant Chef d’Hôtel, près de l’université du Havre. La victime, âgée de 28 ans, était grièvement blessée et son pronostic vital engagé, selon une source proche de l'enquête.

Sur place, les policiers apprennent dans un même temps qu’un autre homme avait été également blessé dans des conditions similaires et s’était réfugié dans le même immeuble. La victime, âgée de 22 ans, a été retrouvée, blessée à un tibia, dans l’appartement occupé par des proches. Elle a été transportée également à l’hôpital Jacques-Monod, mais ses jours ne seraient pas en danger.

Un homme interpellé

Les premiers éléments recueillis par les policiers laissent penser à un règlement de compte sur fond de trafic de drogue. Un homme, le locataire de l'appartement, a été interpellé et son audition devrait permettre d’éclairer les enquêteurs sur les tenants et aboutissants de cette affaire.

L’enquête a été confiée à la division criminelle de la Police judiciaire de Rouen.






















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook