infoNormandie infoNormandie











infoNormandie.com



 







Pont-Audemer : elle voulait se donner la mort, elle retourne son arme contre un gendarme


Publié le Jeudi 10 Novembre 2016 à 19:46

Alcoolisée et perturbée psychologiquement.


La femme menaçait de se donner la mort devant la brigade de gendarmerie de Pont-Audmer (Illustration@Google Maps)
La femme menaçait de se donner la mort devant la brigade de gendarmerie de Pont-Audmer (Illustration@Google Maps)
Infonormandie en sait un peu plus sur le déroulement de l'agression dont a été victime un gendarme de Pont-Audemer (Eure) samedi dernier.

Les faits se passent devant la brigade de gendarmerie, ru du Président Coty. À l'extérieur donc de l'enceinte militaire. Un gendarme adjoint chargé de l'accueil remarque depuis son bureau une femme qui semble particulièrement agitée. Son comportement est suspect. Armée d'un couteau, elle menace en effet de mettre fin à ses jours. Sans hésiter, le gendarme se précipite vers elle mais à cet instant, à la vue de l'homme en uniforme, l'inconnue "fait comme si elle allait se planter le couteau dans le ventre".

Elle retourne l'arme contre le gendarme

Sans se poser de question, le militaire tente immédiatement de la désarmer. Mais la femme ne se laisse pas faire, elle résiste. Dans l'action, tous deux chutent alors au sol. Toujours l'arme dans la main, la femme retourne le couteau contre le gendarme en essayant de le frapper à une épaule. Le militaire parvient à esquiver la lame qui frôle son bras sans le toucher.

D'autres gendarmes accourent pour porter assistance à leur collègue. La femme est alors maîtrisée et interpellée. Au moment d'être placée en garde à vue, elle tente de s'échapper après avoir donné un coup de pied à un second gendarme.

Hospitalisée en psychiatrie

Maîtrisée de nouveau, la mise en cause, âgée de 38 ans et domiciliée dans un village proche, a été transportée au centre hospitalier de Pont-Audemer compte tenu de son état psychologique. Elle était sous l'emprise de l'alcool et mentalement très perturbée, selon une source proche de l'enquête.

Elle a finalement fait l'objet, "à la demande d’un tiers", d'un internement dans un établissement psychiatrique.



















Publicité.





Publicité.
















Suivez-nous sur Facebook



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31