Les démineurs neutralisent un colis suspect à Évreux : une école et des habitations évacuées


Une valise a été découverte sous une voiture près d’une école du quartier de la Madeleine. Les policiers ont établi un périmètre de sécurité en attendant l’arrivée du service de déminage


Publié le Mardi 22 Juin 2021 à 18:19

Les démineurs yvelinois ont procédé à une levée de doute : la valise contenait des pieds de lit - illustration
Les démineurs yvelinois ont procédé à une levée de doute : la valise contenait des pieds de lit - illustration
La présence d’une valise suspecte sous un véhicule stationné près d’une école a conduit les services de police d’Évreux (Eure) a solliciter l’intervention du déminage, lundi en début d’après-midi.

La procédure du plan vigipirate a été appliquée à la lettre à Évreux. Lundi vers 13 heures, un témoin a remarqué un colis suspecte coincé sous le pare-chocs d’une Citroën C4.

Le véhicule était stationné sur le parking tout proche de l’école Maxime-Marchand, a l’angle des rues Anatole-France, de Rugby et Molière, dans le quartier de la Madeleine.

L’école et des habitations évacuées

Dans l’attente de l’intervention des démineurs des Yvelines, les policiers ont mis en place un périmètre de sécurité et procédé à l’évacuation de l’école : les 416 élèves et personnels enseignants ont alors été mis à l’abri dans un gymnase voisin.

Des habitations situées dans le périmètre ont également été évacuées, soit trente-cinq personnes.

Des pieds de lit en bois…

Dès leur arrivée sur place, les démineurs ont pris en charge le colis suspect, à savoir une valise, et ont procédé à son ouverture. Il s’est avéré que le bagage, neutralisé, contenait d’inoffensifs pieds de lit en bois.

La levée de doute terminée, les écoliers ont pu réintégrer leurs classes, de même que les locataires voisins.