FAITS DIVERS

Les Mureaux (Yvelines) : deux jeunes filles en garde à vue pour tentative d'assassinat sur une adolescente


Mardi 3 Avril 2018 à 09:22

Une adolescente a été blessée grièvement par deux jeunes filles de son âge armées chacune d'un couteau. A l'origine, le vol supposé d'une paire de chaussures. Une enquête pour tentative d'assassinat et complicité est ouverte.


Le véhicule à bord duquel ont pris la fuite les deux agresseuses a été rapidement intercepté par les policiers (Illustration © DGPN)
Le véhicule à bord duquel ont pris la fuite les deux agresseuses a été rapidement intercepté par les policiers (Illustration © DGPN)
Les faits se déroulent dans la soirée d'hier lundi aux Mureaux (Yvelines). Peu après 20 heures, les sapeurs-pompiers de la ville sont appelés à intervenir rue Jean-de-la-Fontaine, dans le secteur du centre commercial Grand Ouest aux Mureaux pour prendre en charge une jeune fille de 16 ans, grièvement blessée au bras. Les secours constatent une plaie saignante de 5 centimètres. La victime doit être transportée d'urgence à l'hôpital Percy à Clamart (Hauts-de-Seine). On ignore alors si son pronostic vital est engagé.

Litige autour d'un vol de chaussures

Les premières investigations policières font rapidement apparaître que l'adolescente a été agressée et frappée avec une arme blanche par deux jeunes filles de son âge (elles ont 16 et 17 ans), à propos d'un litige pour un vol de chaussures. Toutes les trois avaient décidé de s'expliquer sur ce vol.

Mais la rencontre a vite dégénéré. Au cours de l'altercation, l'une d'elles a exhibé un couteau et a frappé l'adolescente au bras gauche. Deux hommes, âgés de 25 et 26 ans, arrivés sur les lieux à bord d'une voiture ont séparé les protagonistes et ont embarqué les deux agresseuses, avant de prendre la fuite, laissant la victime sur place.

Les couteaux jetés dans les égoûts

Les recherches effectuées par les policiers ont permis très vite de repérer et d'intercepter le véhicule dans la zone de sécurité prioritaire (ZSP). Les quatre occupants, dont les deux jeunes filles, ont été interpellés et placés en garde à vue au commissariat des Mureaux. 

Lors de leur audition, les mis en cause, tous domiciliés aux Mureaux, ont indiqué qu'ils s'étaient débarrassés des couteaux en les jetant dans une canalisation d'eaux pluviales immédiatement après les faits.

Une enquête a été ouverte pour tentative d’assassinat et complicité.