Le gérant du « Sporting » à Mantes-la-Jolie victime d’une tentative de meurtre : le tireur est interpellé



Mis en ligne le Jeudi 28 Septembre 2017 à 09:31

YVELINES.



Trois hommes étaient toujours en garde à vue au commissariat de Mantes-la-Jolie (Yvelines), ce jeudi matin. Ils sont entendus dans le cadre d’une enquête pour tentative de meurtre sur le patron d’un café de la ville.

Le gérant du pub a d’abord été frappé à coups de tabouret avant d’essuyer un coup de feu (Illustration @ Google Maps)
Le gérant du pub a d’abord été frappé à coups de tabouret avant d’essuyer un coup de feu (Illustration @ Google Maps)
Parce que le gérant du bar « Le Sporting », place du Marché au Blé à Mantes-la-Jolie l’avait évincé de son établissement car il était alcoolisé, un homme est revenu, armé, avec deux autres individus déterminés à infliger une correction, voire plus, au commerçant.

La balle se loge dans le plafond

Il était aux alentours de 17h30. Le patron du bar aurait refusé de servir à boire à ce client en état d’ivresse. Ce dernier a quitté l’établissement et est revenu un peu plus tard, muni d’une arme de poing et en compagnie de deux hommes, explique une source proche de l’enquête.

L’individu s’en est d’abord pris au gérant en le frappant avec un tabouret. Il a ensuite fait usage de son arme, mais fort heureusement la balle s’est logée dans le plafond, sans faire de blessé. Le tireur et ses deux acolytes ont pris la fuite à bord d’une voiture.

Dans le café, les policiers ont constaté la présence d’un impact et ont retrouvé une douille de calibre 45.

Le tireur localisé et interpellé a Limay

Les premières investigations ont permis de localiser le véhicule du tireur, dont une description avait été fournie par des témoins, dans un camp de gens du voyage sur la commune de Limay.

Un dispositif a été mis en place par la brigade de sûreté urbaine, et trois personnes, dont l’auteur présumé, un SDF âgé de 40 ans, ont été interpellés sans incident. Les deux complices interpellés sont âgés de 20 et 38 ans.

Le gérant, souffrant de douleurs dorsales dues au coup, a été transporté a l’hôpital de Mantes.


        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19 en Normandie : le taux d'incidence baisse, mais la pression hospitalière reste forte

Les indicateurs épidémiologiques se maintiennent à un niveau élevé en Normandie, selon l'analyse hebdomadaire publiée ce mardi 20 avril par l'Agence régionale de santé (ARS).