Le Havre : une femme suicidaire menace les sapeurs-pompiers avec un couteau


Publié le Jeudi 21 Avril à 11:56

Une plainte a été déposée par les sapeurs-pompiers. L’auteure des menaces a leur encontre, une femme de 50 ans, a été placée en garde à vue. Elle devrait faire l’objet d’une expertise psychiatrique



Les sapeurs-pompiers havrais sont intervenus au domicile d’une femme alcoolisée et suicidaire - Illustration
Les sapeurs-pompiers havrais sont intervenus au domicile d’une femme alcoolisée et suicidaire - Illustration
Des sapeurs-pompiers du Havre ont été menacés avec un couteau et insultés lors d’une intervention au domicile d’une femme qui manifestait l’intention de mettre fin à ses jours.

Les faits se sont déroulés hier, mercredi 20 avril, peu avant 17h30. Selon nos informations, confirmées par une source judiciaire, une équipe de sapeurs-pompiers du centre d’incendie et de secours du Havre a été appelée à intervenir rue Maurice-Genevoix, dans le quartier de Bléville pour une femme suicidaire.


Elle veut sauter par la fenêtre

A leur arrivée dans l’appartement, les soldats du feu ont été pris à partie par l’occupante des lieux, une femme de 50 ans, qui a brandi un couteau et les a menacés puis insultés.

Les secours sont parvenus à maîtriser la quinquagénaire qui a, à plusieurs reprises, tenté de sauter par la fenêtre. Elle a finalement été neutralisée jusqu’à l’arrivée de la police. Toujours très vindicative, elle a giflé un sapeur-pompier devant les policiers.

Expertise psychiatrique

Interpellée et placée en garde à vue, la mise en cause a été soumise à un dépistage d’alcoolémie qui a révélé un taux de 0,94 mg par litre d’air expiré, soit 1,88 g dans le sang.

Le parquet du Havre a ordonné une expertise psychiatrique de l’intéressée qui était toujours en garde à vue en début d’après-midi.

Une plainte a été déposée par le service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de Seine-Maritime.



              
infoNormandie



























Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici




















Recherche sur Google