Le Havre : l’auteur d’une dizaine d’incendies au Bois de Bléville confondu par son ADN


L’incendiaire, âgé de 54 ans, était déjà connu de la police pour des faits similaires commis en 2018. Il a été jugé cet après-midi en comparution immédiate



Par infoNormandie - Vendredi 28 Mai 2021 à 14:48


Des poubelles et des véhicules dont un autocar ont été incendiés - Illustration
Des poubelles et des véhicules dont un autocar ont été incendiés - Illustration
Un Havrais de 54 ans devait être jugé ce vendredi après-midi en comparution immédiate devant le tribunal judiciaire du Havre (Seine-Maritime). Le quinquagénaire est soupçonné d’être l’auteur d’une vingtaine d’incendies commis entre novembre 2020 et février 2021, dans le secteur du Bois de Bléville.

Un faisceau d’éléments à charge

Le suspect était recherché depuis que les enquêteurs de la sûreté urbaine étaient parvenus à l’identifier en exploitant les enregistrements des caméras de vidéo-protection. L’homme, qui apparaît sur les images sur chacun des incendies, était déjà connu pour des faits similaires qui remontent à 2018.

Parallèlement, la police technique et scientifique a pu le confondre grâce à une trace de son ADN relevée sur place et au travail de téléphonie qui a permis d’établir formellement sa présence dans le quartier du Bois de Bléville aux jours et heures des incendies.

Au moins 11 incendies à son actif

Autre élément déterminant : les policiers se sont appuyés sur le signalement, fourni par deux témoins, de l’homme qui avait mis le feu à un autocar.

L’incendiaire présumé a été interpellé le mardi 25 mai et placé en garde à vue. Sur la vingtaine d’incendies constatés, le mis en cause en aurait reconnu onze : cinq feux de poubelles, trois feux de voitures dont une fourgonnette de société, l’incendie d’une roulotte de chantier et d’une balayeuse de la ville du Havre (retrouvée calcinée en forêt de Montgeon), ainsi que d’un autocar.