L'homme retranché à son domicile sur les Hauts-de-Rouen a été hospitalisé en psychiatrie


Publié le 12/11/2019 à 14:52

Le quadragénaire s'est finalement rendu aux forces de l'ordre en fin de matinée. Il s'était enfermé chez lui peu avant 8h30 et jetait des objets, dont un four à micro-ondes, par-dessus son balcon au cinquième étage



La personne serait retranchée dans cet immeuble de dix étages  - illustration
La personne serait retranchée dans cet immeuble de dix étages - illustration
Un important dispositif d’intervention (policiers et sapeurs-pompiers) a été déployé ce mardi matin rue Galilée dans le quartier de la Grand’Mare à Rouen (Seine-Maritime) où un homme de 47 ans était retranché dans son appartement au cinquième étage d'un immeuble de dix étages et refusait d’en sortir.

Il jette un micro-ondes depuis le balcon

Tout a commencé à 8h20, heure à laquelle le standard de police-secours a été informé qu'un homme venait de jeter divers objets, dont un four à micro-ondes et un vase en terre cuite, dans le vide depuis son balcon donnant sur la rue Isaac-Newton.

Cinq équipages de police-secours et de la compagnie départementale d'intervention (CDI) sont rapidement sur les lieux. Sans attendre, le gardien de l'immeuble avait mis en place un périmètre de sécurité au pied de l'immeuble la Pléiade. 

Les forces de l'ordre sont montées au 5ème étage dans le but de raisonner l'individu qui avait mis de la musique à fond et vociférait sur son balcon. Mais ce dernier a refusé d'ouvrir sa porte aux policiers. 

Interpellé en douceur en fin de matinée

Devant la tournure des événements, il a été décidé de couper l'es arrivées de gaz et d'électricité et un périmètre de sécurité plus large a été établi.  Le concours des sapeurs-pompiers, avec une grande échelle et une ambulance, a été sollicité.

Grâce aux informations recueillies sur place, les policiers ont pu contacter par téléphone la mère du forcené, qui est venue sur place, ainsi que l'infirmière qui lui prodigue des soins. Le quadragénaire a finalement accepté d'ouvrir sa porte et de sortir. Il a été interpellé en douceur à ce moment-là, vers 11h30.

Examiné sur place par les secours, l'homme a été transporté dans un service psychiatrique du centre hospitalier régional du Rouvray, à Saint-Etienne-du-Rouvray.

Aucune arme n'a été retrouvée au domicile du mis en cause.
























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook