FAITS DIVERS


L’épave du bateau de pêche naufragé a été localisée à 800 m au large de Fécamp



Publié le Samedi 7 Décembre 2019 à 22:51


Alors que la décision avait été prise ce matin d’arrêter les recherches destinées à retrouver le marin porté disparu en mer, l’épave du navire Le Mordu a pu être localisée dans l’après-midi



L’épave du bateau de pêche a été localisé à l’aide d’un sonar embarqué sur un zodiac des plongeurs démineurs de la Marine nationale, à environ 800 m au large de Fécamp - Photo@ Marine nationale/Premar/Twitter
L’épave du bateau de pêche a été localisé à l’aide d’un sonar embarqué sur un zodiac des plongeurs démineurs de la Marine nationale, à environ 800 m au large de Fécamp - Photo@ Marine nationale/Premar/Twitter
L’épave du bateau de pêche Le Mordu qui a sombré en mer vendredi au large de Fécamp, faisant un mort (le patron du navire) et un disparu, a finalement pu être localisé ce samedi.

Équipée d’un sonar embarqué sur un zodiac, une équipe du groupe de plongeurs démineurs de la Manche (GPD Manche) de la Marine nationale, est parvenue à 15h30 à localiser l’épave à environ 800 mètres au large de Fécamp, « à 0,5 nautique au nord-est de la position envisagée », précise la préfecture maritime.


L’ancre du navire repêchée

Les plongeurs démineurs avaient commencé les opérations de recherche en tout début d’après-midi par une mer peu agîtée.

L’équipe du GPD s’est d'abord rendue sur la zone d'irisation où elle a repéré une ombre suspecte. Elle a dans un premier temps repêché une ancre suspectée d'être celle du Mordu puis a localisé l'épave, détaillent les autorités maritimes.

Un avis urgent de navigation a alors été diffusé par le centre des opérations maritimes de la Marine nationale à Cherbourg afin d'avertir les personnes navigant dans la zone.

Le corps du deuxième marin n’a pas été retrouvé

Rappelons que le bateau, immatriculé à Fécamp, avait fait naufrage vendredi en fin de matinée. Un des deux marins-pêcheurs qui était à bord avait été récupéré dans l’eau en arrêt cardio-respiratoire. Il avait été transporté en réanimation à l’hôpital de Fécamp où il est décédé ie heure après son admission.

D’importantes recherches ont dans un même temps été coordonnées par le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) pour tenter de retrouver le deuxième homme porté disparu. Malgré les moyens engagés, les recherches sont restées vaines et le préfet maritime a décidé de lever le dispositif peu avant 13 heures ce samedi.

La localisation de l'épave va donc maintenant permettre à la gendarmerie maritime de procéder à une série d’investigations dans le cadre de l'enquête.








           






















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook