Intervention en urgence des plongeurs démineurs sur la plage de Pourville, près de Dieppe


Publié le 30/08/2019 à 23:52

Ils sont arrivés à bord d’un hélicoptère, ont fait exploser la grenade et sont repartis : opération éclair ce vendredi soir pour les plongeurs-démineurs de la Marine nationale en Seine-Maritime



La grenade à main a été découverte en fin d’après-midi sur la plage de Pourville-sur-Mer - Photo @ Marine nationale
La grenade à main a été découverte en fin d’après-midi sur la plage de Pourville-sur-Mer - Photo @ Marine nationale
Le groupe de plongeurs démineurs (GPD) de la Marine nationale a été déployé en urgence ce vendredi soir pour une opération de déminage à Pourville-sur-mer, en Seine-Maritime.

En fin d’après-midi, la police a été avisée de la découverte d’une grenade à main sur la plage de Pourville-sur-mer, près de Dieppe. Dès qu’il a été informé, le centre des opérations maritimes de la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a sollicité immédiatement l’intervention des plongeurs démineurs.

Un danger pour le public

L’hélicoptère Caïman de la Marine a déposé l’équipe des plongeurs démineurs près de la plage - Photo @ Marine nationale
L’hélicoptère Caïman de la Marine a déposé l’équipe des plongeurs démineurs près de la plage - Photo @ Marine nationale
La décision d’intervenir au plus vite, et avant la tombée de la nuit, a été prise « étant donné la dangerosité effective de la munition encore chargée, située qui plus est dans un lieu public fréquenté par les habitants », explique-t-on à la préfecture maritime.

C’est donc par hélicoptère - le Caïman de la Marine nationale - qu’une équipe des plongeurs démineurs a été embarquée à la base navale de Cherbourg. A 20 heures, elle posait le pied sur la plage de Pourville-sur-mer.

Une trentaine de minutes plus tard, la grenade à main, représentant 60g d’équivalent TNT, a été détruite et tout risque écarté. Leur mission terminée, les plongeurs démineurs ont été récupérés par l’hélicoptère de la Marine qui les a ramenés à la base navale de Cherbourg.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook