Ils sont soupçonnés de 9 vols et cambriolages : coup de filet des policiers de Louviers/Val-de-Reuil



Publié le 10/10/2019 à 16:22

Les policiers du commissariat de Louviers/Val-de-Reuil n'ont pas ménagé leurs efforts pour identifier et interpeller les quatre auteurs d'une série de vols êt de cambriolages commis ces derniers mois à Louviers, mais aussi à Gravigny et en Côte d'Or



Les cambrioleurs opéraient le plus souvent de nuit - Illustration © Pixabay
Les cambrioleurs opéraient le plus souvent de nuit - Illustration © Pixabay
Neuf affaires de vols, dont certains par effraction, viennent d'être élucidés dans l'Eure. Sept ont été commis entre le 23 juin et le 22 août dernier à Louviers, et deux autres, plus anciens, à Gravigny près d'Evreux et en Côte d'Or. Les auteurs présumés, quatre jeunes gens de Louviers, ont été placés en garde à vue les 8 et 9 octobre par les enquêteurs de la brigade de sûreté urbaine du commissariat de Louviers/Val-de-Reuil.

Cinq vols et cambriolages à lui tout seul

L'un des interpellés, âgé de 18 ans, a pu être confondu dans au moins cinq vols et cambriolages, commis, seul ou avec un complice, tous à Louviers. D'abord, le vol d'un téléphone portable le 23 juin dernier avenue Henri-Dunant. Puis, le recel de vol suite à un cambriolage perpétré la nuit du 1er au 2 juillet rue de Saint-Germain, où il dérobe une moto et un vélo électriques. 

Il lui est également imputé une tentative de vol de carburant dans un véhicule en stationnement le 10 août rue Hélène-Boucher, ainsi qu'un vol par effraction dans les locaux de la société Sofinel, boulevard du Docteur Postel, entre le 3 et 23 août dernier. Il avait raflé des canettes de sodas. 

Deux commerçants de Louviers parmi les victimes

Les enquêteurs retrouvent encore sa trace, et celle d'un complice, dans deux autres vols par effraction au préjudice de commerçants lovériens, place des Drapiers et rue du Matrey. Chez le premier, un ordinateur portable a été dérobé, chez le second également un ordinateur portable ainsi que des friandises et des sodas.

Lors de sa garde à vue, le jeune homme va reconnaître deux autres cambriolages, plus anciens. Le premier remonte à la nuit du 22 au 23 mai 2017, dans un cabinet médical de Gravigny, près d'Evreux. 60 euros en numéraire et des ordonnances sont volées. Le second vol par effraction est commis quelques semaines plus tard, le 11 août 2017, dans les locaux de Diac location SNCF à Saint-Usage (Côte d'Or). Là, ce sont une tablette numérique, un appareil de mesure et un véhicule utilitaire Renault Trafic qui ont disparu.

Coffres-forts fracturés au centre aquatique

Parmi les interpellés, deux autres ont reconnu s'être introduits par effraction dans le centre aquatique Caséo, rue Saint-Germain, à Louviers, au cours de la nuit du 1er au 2 juillet dernier. Ils étaient parvenus à fracturer deux coffres-forts, contenant des numéraires et des chèques vacances, et à emporter quatre autres petits coffres. Montant estimé du préjudice : 8000 euros environ. 

Tous les quatre, dont certains sont connus défavorablement des services de police, ont été remis en liberté à l'issue de leur garde à vue. Chacun s'est vu notifier une convocation en justice, soit devant le juge des enfants pour une mise en examen (pour ceux qui étaient mineurs au moment des faits), soit directement devant le tribunal correctionnel d'Evreux. 





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook