Feu de caves à Petit-Couronne : la police privilégie la piste criminelle



Mis en ligne le Mercredi 12 Mai 2021 à 11:22

Les premiers éléments de l'enquête permettent d'accréditer la thèse d'un acte volontaire. Des départs de feu distincts ont été constatés dans les caves, au niveau de poubelles et de détritus



C'est le deuxième incendie que connaît cet immeuble de la résidence des Flandres - Illustration © Google Maps
C'est le deuxième incendie que connaît cet immeuble de la résidence des Flandres - Illustration © Google Maps
Comme nous le relatons par ailleurs (lire ici ), un incendie s'est déclaré la nuit dernière dans les caves d'un immeuble de la résidence Les Flandres, 89, rue Guy-de-Maupassant à Petit-Couronne (Seine-Maritime). Trois femmes âgées de 69, 86 et 88 ans ont été légèrement blessées et ont dû être admises dans un établissement du CHU de Rouen.

Huit autres personnes, incommodées par les fumées, ont été examinées sur place par le médecin du Service mobile d'urgence et de réanimation, mais leur état n'a pas nécessité d'hospitalisation. 

Par précaution, une quarantaine de résidents a été évacuée le temps de l'intervention des sapeurs-pompiers.

Deux départs de feu distincts

Les premiers éléments recueillis par la police permettent de privilégier la piste d'aun acte volontaire. Les sapeurs-pompiers ont en effet constatés deux départs de feu à deux entrées distincts, un au niveau des poubelles, un autre à un tas de détritus. Un expert en incendie a été désigné par le parquet de Rouen.

Dans la nuit du 7 au 8 mai, vers 3 heures du matin, les sapeurs-pompiers étaient déjà intervenus dans cet immeuble pour éteindre un feu de poubelle dans une cave. 




         Partager Partager