Évreux : le voleur de la moto, en vente sur internet, et son complice ne sont pas allés loin...


Publié le 11/12/2019 à 18:32

Le propriétaire de la moto a récupéré son bien et les deux voleurs, de 19 et 20 ans, ont été placés en garde à vue



Les deux voleurs ont été placés en garde à vue à l’hôtel de police mardi soir. Ils sont ressortis avec une convocation en justice - Illustration
Les deux voleurs ont été placés en garde à vue à l’hôtel de police mardi soir. Ils sont ressortis avec une convocation en justice - Illustration
Deux jeunes de 19 et 20 ans ont été placés en garde à vue au commissariat de police d’Évreux (Eure) dans la soirée d’hier, mardi 10 décembre. Ils ont été interpellés peu après avoir dérobé une moto de cross à son propriétaire.

L’affaire débute en fin d’après-midi à Gravigny près d’Évreux. Deux hommes se sont donné rendez-vous près de l’ancien terrain de cross, en vue d’une transaction concernant la vente d’une moto de 250 cm3. Le propriétaire de l’engin, âgé de 31 ans, a été contacté via le site Le Bon Coin par un jeune homme originaire de Francheville, qui se dit intéressé par l’acquisition de la moto.

Il enfourche la moto et s’enfuit

Arrivé sur le lieu du rendez-vous au guidon du deux-roues, le vendeur, prévoyant, demande à sa compagne de l’attendre en voiture un peu plus loin. Au bout de quelques instants, il voit surgir deux jeunes gens à bord d’une Alfa Roméo. Le passager se présente et dit vouloir d’abord essayer la moto avant de l’acheter. Il enfourche alors l’engin et démarre en trombe, suivi par l’autre jeune en voiture.

Le vendeur comprend rapidement qu’il vient d’être victime d’une arnaque. Sans se poser davantage de questions, il saute dans la voiture de sa compagne et se lance à la poursuite de l’Alfa Roméo qui est bientôt rattrapée et interceptée. Le conducteur, domicilié à Verneuil d’Avre et Iton, est extrait du véhicule et emmené, contraint et forcé, à l’hôtel de police.

Le voleur est intercepté par la BAC

Entre temps, la victime a prévenu police-secours pour signaler le vol de sa moto. Un équipage de la brigade anti-criminalité (BAC) entre en piste et repère le motard qui circule sur l’avenue du Maréchal-Foch à Évreux. Il est intercepté et interpellé.

Lors de son audition, le conducteur de l’Alfa a affirmé avoir été frappé par le couple avant d’être conduit au commissariat. Une enquête a donc été ouverte par le parquet qui n’a pas donné suite, finalement, à cette plainte.

Les deux voleurs ont été remis en liberté à l’issue de leur garde à vue. Ils seront jugés le 3 février 2020 dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (plaider-coupable).




MOTS CLES : Eure, Gravigny, moto, police, vol, Évreux




           

















Retrouvez ici les résultats définitifs du 1er tour des élections municipales dans l'Eure commune par commune (cliquer sur la photo)

AGENDA






Suivez-nous sur Facebook