Evreux : le riverain « jouait » au pyromane en incendiant les poubelles dans sa rue


Publié le 20/09/2019 à 17:13



Plusieurs conteneurs poubelles ont brûlé ces dernières semaines - illustration
Plusieurs conteneurs poubelles ont brûlé ces dernières semaines - illustration
Un incendiaire a été arrêté en flagrant délit dans la nuit de jeudi à vendredi 20 septembre à Evreux (Eure). A trois reprises en deux heures de temps, les sapeur-pompiers et les policiers ont dû se déplacer rue du Fer à Cheval pour des feux de poubelles à répétition. 

Il est 3h10, quand les soldats du feu, via le « 18 » sont informés par un riverain qu'une poubelle est en flammes près de chez lui, rue du Fer à Cheval. Alors que la poubelle se consume, un habitant du quartier interpelle poliment les policiers pour se plaindre d'incendies récurrents dans cette rue. Les constatations terminées, les forces de l'ordre reprennent leur patrouille.

La BAC se met en planque

Une trentaine de minutes plus tard, nouvelle alerte. Dans la même rue, un peu plus loin, une autre poubelle brûle. Sur place, le même équipage de police-secours voit arriver le même riverain. Dans l'attente de l'arrivée des sapeurs-pompiers, ce dernier propose d'éteindre le feu à l'aide de seaux d'eau ! Une proposition qui intrigue les policiers. 

Informée de ces détails troublants et soupçonnant le riverain d'être le pyromane, la brigade anti-criminalité décide alors de mettre en place une discrète surveillance des lieux. Une initiative qui va s'avérer payante.

Interrogé sur d'autres incendies

Vers 5 heures, les policiers en civil aperçoivent un homme qui s'approche d'une poubelle qui prend feu subitement. Ils bondissent et interpellent l'individu, le briquet à la main. L'incendiaire est bien le riverain suspecté, un ébroïcien de 29 ans, demeurant rue du Fer à Cheval. Il est placé en garde à vue pour dégradations volontaires par incendie.

Le mis en cause est longuement entendu sur d'autres faits similaires commis dans le même secteur ces dernières semaines. En particulier au cours des nuits du 13 au 14 juillet et du 14 au 15 septembre où des conteneurs et des enclos à poubelles ont brûlé mystérieusement.























AGENDA









Suivez-nous sur Facebook