Évreux : le chauffard, ivre et sans permis, perd le contrôle de sa voiture et provoque un accident


Publié le 21/10/2019 à 18:27

Le conducteur roulait dangereusement en ville, ce qui a amené une patrouille de police à vouloir le contrôler



L'automobiliste a employé tous les moyens pour tenter d'échapper à la voiture de police qui le suivait - illustration
L'automobiliste a employé tous les moyens pour tenter d'échapper à la voiture de police qui le suivait - illustration
Un jeune automobiliste a été déféré ce lundi après-midi au palais de justice d’Évreux en vue d’une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.

Ce conducteur, âgé de 20 ans, a été interpellé dimanche matin pour une série d’infractions au code de la route et pour outrages sur personne dépositaire de l’autorité publique.

Deux voitures endommagées

Vers 7h30, l’attention d’un équipage du commissariat d’Évreux en patrouille est attirée par une Renault Twingo, qui circule dangereusement. Les policiers suivent le véhicule à distance dans l’intention de contrôler le conducteur.

Mais ce dernier a repéré la voiture de police derrière lui et tente de la semer en commettant de nombreuses infractions au code de la route. Arrivé rue du Puits Carré, l’automobiliste perd le contrôle de la voiture qui percute alors une Citroën C5 et une Seat Ibiza en stationnement.

Le passager, qui n’a pas attaché sa ceinture de sécurité. est légèrement blessé dans le choc lors du déclenchement les airbags. Il est pris en charge par les sapeurs-pompiers et transporté à l’hôpital.

Alcoolisé, il outrage les policiers

Le conducteur quant à lui est manifestement ivre. Il refuse de souffler dans l’éthylotest et n’est pas en mesure de présenter son permis de conduire (il ne l’a jamais passé).

Particulièrement véhément, il insulte les policiers ce qui lui vaut d’être emmené à l’hôtel de police. Après quelques autres vérifications d’usage, il est placé en garde à vue.

Lors de son audition, après dégrisement, le jeune homme n’a pas souhaité s’expliquer sur les faits et son comportement vis-à-vis des forces de l’ordre.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook