Evreux : ivre et positif aux stupéfiants, le chauffard provoque un accident et prend la fuite


Le quinquagénaire a refusé d'obtempérer après avoir causé un accident matériel. Interpellé plus loin, il était sous l'empire d'un état alcoolique et sous l'emrpise de cocaïne



Par infoNormandie - Vendredi 14 Mai 2021 à 18:20


Malgré les injonctions des policiers municipaux qui lui faisaiert signe de s'arrêter, l'automobilste a continué sa route - Illustration © Adobe Stock
Malgré les injonctions des policiers municipaux qui lui faisaiert signe de s'arrêter, l'automobilste a continué sa route - Illustration © Adobe Stock
La police municipale d'Evreux a été appelée à intervenir, jeudi 14 mai, vers 18h30, sur le lieu d'aun accident matériel de la circulation rue du Maréchal-Joffre. Sur place, les fonctionnaires ont pris contact avec une automobiliste dont la Mercedes venait d'être percutée par une Jaguar XK3 qui a pris la fuite en direction de Gravigny. 

Alors que la femme expliquait aux policiers les circonstances de l'accident (elle était en train de se garer), elle a aperçu la Jaguar qui repassait au même moment après avoir fait demi-tour. Malgré les injonctions des municipaux qui lui ont fait signe de s'arrêter, l'automobiliste a continué sa route. Rattrapé et intercepté un peu plus loin, il a été interpellé sans opposer la moindre résistance et emmené à l'hôtel de police. 

Positif à la cocaïne et à l'alcool

Le chauffard, un Ebroïcien de 50 ans, a été soumis à un test salivaire qu'il s'est revélé positif à la cocaïne. Il a par ailleurs fait l'objet d'un contrôle d'alcoolémie qui s'est avéré positif, avec un taux 1,14 gramme par litre de sang.

Le quinquagénaire a été placé en garde à vue pour délit de fuite, refus d'obtempérer, conduite sous l'empire d'un état alcoolique et sous l'emprise de stupéfiants. Il a fait l'objet d'une rétention administrative immédiate de son permis. 

Il a quitté le commissariat de la rue de la Rochette, à l'issue de son audition, avec en poche une convocation pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.  


         Partager Partager