Évreux : deux jeunes gens arrêtés pour des « parachutages » de produits interdits dans la prison


Lundi 28 Janvier 2019 à 18:18



Maison d’arrêt d’Évreux - Illustration
Maison d’arrêt d’Évreux - Illustration
Régulièrement, la police fait des rondes aux abords de la maison d’arrêt d’Évreux (Eure). Le but est de mettre un coup d’arrêt au phénomène de « parachutage » de toutes sortes d’objets et de produits illicites dans la cour de promenade de l’établissement.

Cette omniprésence policière ne dissuade pas complètement les adeptes de cette pratique. Ainsi, dans la nuit de vendredi à samedi vers 23h30, trois individus ont été surpris par la brigade anti-criminalité en train de balancer huit « chaussettes » par-dessus le mur d’enceinte de la prison.

Rébellion

A la vue des policiers, les auteurs ont pris la fuite sauf un, un homme de 18 ans, qui a été rattrapé. Lors de son interpellation, le mis en cause s’est rebellé contre les fonctionnaires. Placé en garde à vue, il s’est vu remettre une convocation en justice.

Samedi vers 16 heures, un autre homme de 18 ans a été arrêté après avoir été contrôlé par une patrouille près de la maison d’arrêt d’Évreux. Dans son sac à dos, huit petits colis contenant divers objets et produits destinés à être parachutés à des détenus ont été découverts par les policiers. Il a été placé en gare à vue.


















AGENDA










Suivez-nous sur Facebook