Eure : le sommelier à la retraite vendait sur internet des grands vins volés


Publié le 21/10/2019 à 12:23

Les gendarmes de Pont-Audemer ont mis un terme à l'activité délictueuse d'un ancien sommelier. Les bonnes bouteilles que ce connaisseur revendait sur internet provenaient d'un cambriolage commis à Conteville, durant l'été



Un peu moins de la moitié des 900 bouteilles dérobées a été retrouvée à trois endroits différents - Illustration © Pixabay
Un peu moins de la moitié des 900 bouteilles dérobées a été retrouvée à trois endroits différents - Illustration © Pixabay
Les gendarmes de la brigade de recherches de Pont-Audemer (Eure) viennent de traduire en  justice l'auteur d'un cambriolage commis il y a quelques semaines. Le suspect a été démasqué à la faveur de son activité douteuse sur la toile : l'ancien  sommelier, aujourd'hui à la retraite, revendait sur internet des bouteilles de grands vins.

Un préjudice de 60 000 euros

Des grands vins qui ne venaient pas de sa cave personnelle mais de celle d'une de ses connaissances, un homme domicilié à Conteville. En effet, la maison de ce dernier avait été cambriolée entre le 28 juillet et le 19 août dernier, relate la gendarmerie sur sa page Facebook. L'auteur avait non seulement fait main basse sur les bijoux, les denrées alimentaires et commis des dégradations sur les véhicules de la victime, il s'était aussi emparé par la même occasion de plus de 900 bonnes bouteilles.

Le préjudice a été estimé à 60 000 euros.

Convoqué devant le tribunal correctionnel

Les investigations des gendarmes ont permis d’identifier le cambrioleur et de l'interpeller le 14 octobre à Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime). Lors des perquisitions, 366 bouteilles réparties entre Saint-Émilion (Gironde), Deauville (Calvados) et Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) ont été retrouvées. Elles ont été restituées à leur légitime  propriétaire.

Après avoir été longuement auditionné, le mis en cause s'est vu délivrer une convocation pour le mois de juin prochain devant le tribunal correctionnel d'Evreux, à l'issue de sa garde à vue. Il a été laissé libre.






















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook