Eure : incendie et explosion à Bernay, un blessé grave et une école confinée


[Actualisé] - Un homme a été gravement brulé. Il a été sauvé grâce à l'intervention d'un jeune gendarme du Peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de Bernay, qui l'a sorti in extremis de son appartement avant la première explosion



Publié le Vendredi 1 Octobre 2021 à 17:19


L'arrière de l'immeuble a été éventré sous l'effet des explosions - Photo © DR
L'arrière de l'immeuble a été éventré sous l'effet des explosions - Photo © DR
Un violent incendie s’est déclaré à Bernay (Eure) ce vendredi vers 15 h 50 dans un immeuble de trois étages, attenant à l'immeuble de l'ancienne imprimerie bernayenne, rue du Chanoine-Porée. La présence de trois bouteilles d’oxygène médical dans l’appartement du rez-de-chaussée a provoqué deux explosions successives..

L'homme qui occupait l'appartement soufflé a été brûlé gravement : il a été évacué  vers un hôpital pour grands brûlés de la région parisienne. Dix personnes ont par ailleurs été évacuées et vont devoir être relogées.

A lire aussiExplosion à Bernay : comment un gendarme adjoint a sauvé la vie d'un homme

Lors de l'intervention trois sapeurs-pompiers et deux gendarmes ont été légèrement blessés par le souffle des explosions. Les trois soldats du feu ont été transportés au centre hospitalier d'Evreux. 

► Les élèves d’une école confinés

47 sapeurs-pompiers sont intervenus - photo réalisée avec un drone par le @Sdis27
47 sapeurs-pompiers sont intervenus - photo réalisée avec un drone par le @Sdis27
Les opérations de lutte contre l’incendie se poursuivent et dureront probablement encore plusieurs heures, selon la préfecture. Cependant, tout risque de propagation aux bâtiments attenants est désormais écarté.

En raison de fumées importantes, l’école maternelle des Fontaines, située à proximité a déclenché son Plan particulier de mise en sureté et ses élèves ont été confinés. « Celui ci a été levé à 16 h 30 et les élèves ont été remis à leur famille », indique la préfecture de l’Eure.

► 47 sapeurs-pompiers et 15 gendarmes mobilisés

Le service départemental d’incendie et de secours (SDIS 27) a engagé des moyens importants pour maîtriser l’incendie, soit 47 hommes et de nombreux engins. De son côté, la compagnie de gendarmerie de Bernay, sous les ordres du chef d'escadron Laurent Hamon, a mobilisé une quinzaine de militaires. 

Un périmètre de sécurité a été défini et la circulation y est interdite prévient la préfecture. Sont concernées par ce bouclage : la ruelle Cagnard, les rues Delamotte, Guillaume le Conquérant, les places de l'ancien Hôtel-Dieu, Haslemere, Sainte-Croix, et enfin les rues Thomas Lindet et des Sources.

Plus d'infos à venir
La structure de l'immeuble a été fortement fragilisée par les explosions. Un arrêté de péril va être pris par la mairie - Photo © DR
La structure de l'immeuble a été fortement fragilisée par les explosions. Un arrêté de péril va être pris par la mairie - Photo © DR