Deux morts et un blessé grave dans un face-à-face entre deux voitures ce soir en Seine-Maritime


[Actualisé] - Tragique accident de la route ce dimanche soir entre Goderville et Bréauté en Seine-Maritime. Un homme et une femme, âgés de 23 et 20 ans, sont décédés. La troisième victime, un homme de 23 ans, est dans un état très grave



Par infoNormandie - Dimanche 26 Septembre 2021 à 22:39


Des moyens de secours importants ont été engagés sur les lieux de l'accident - Illustration
Des moyens de secours importants ont été engagés sur les lieux de l'accident - Illustration
Un terrible accident de la circulation s’est produit ce dimanche soir route de Goderville entre le rond-point situé à la sortie de Goderville en direction de Bréauté (Seine-Maritime).

Un face à face à « forte cinétique » a impliqué deux véhicules vers 21h45 sur la Départementale 910. A leur arrivée sur place, les sapeurs-pompiers ont procédé à un premier bilan : trois blessés graves. Deux hommes étaient incarcérés dans le premier véhicule, une jeune femme dans le second.

► Deux victimes décédées

Les secours ont dû procéder à la désincarcération des victimes. Dans l’un des véhicules, les sapeurs-pompiers ont pris en charge le conducteur, un homme de 23 ans, grièvement blessé. Polytraumatisé, il l a été transporté, en urgence absolue (pronostic vital engagé) vers l’hôpital Jacques-Monod. Son passager, un homme de 23 ans également, n’a pas survécu quant à lui à ses blessures malgré les soins prodigués sur place.

Dans le second véhicule, une jeune femme de 20 ans est décédée également.

► Un enfant choqué

Un enfant de 10 ans, fortement choqué, a été examiné par les secours mais son état n'a pas nécessité de transport à l’hôpital. Le jeune garçon se trouvait à bord d’un autre véhicule et a été témoin de l’accident.

Dragon76, hélicoptère de la sécurité civile, a été engagé, ainsi que les SMUR de Fécamp et du Havre.
 

► La D 910 coupée : éviter le secteur

A 0h30, la D 910 était toujours coupée dans les deux sens de circulation. Les secours demandent aux usagers d’éviter le secteur pour le moment.

L’intervention mobilise actuellement 25 sapeurs-pompiers et 9 engins, ainsi que la gendarmerie qui va procéder aux constatations d’usage.