Deux Gilets jaunes interpellés au Havre : ils sont soupçonnés de dégradations en décembre 2018


Publié le 23/10/2019 à 17:04

Pompes à essence cadenassées, lecteur de carte bancaire endommagés : la station-service de Montivilliers a estimé à 14 000€ le montant du préjudice



Deux Gilets jaunes interpellés au Havre : ils sont soupçonnés de dégradations en décembre 2018
Lors du mouvement des Gilets jaunes, le 1er décembre 2018, des dégradations avaient été commises dans une station-service de Montivilliers, près du Havre. Des manifestants s’étaient rassemblés dans cette station en vue de constituer une chaîne humaine autour des pompes à essence.

A cette occasion, des dégradations avaient été commises par certains membres du groupe qui avaient cadenassé les pompes, mis du sable dans les lecteurs de cartes bancaires et badigeonné de peinture les compteurs des pompes afin de les neutraliser.

Au total, le montant du préjudice a été estimé à 14 000€.

Identifiés grâce à la vidéosurveillance

L’enquête ouverte par le commissariat du Havre a permis d’identifier - grâce notamment à des images de vidéosurveillance - et d’interpeller cette semaine deux des auteurs principaux : une femme de 41 ans et un homme de 34 ans.

Placés en garde à vue, les mis en cause ont été entendus sur ces faits précis. Ils ont été laissés libres après s’être vus notifier une convocation pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité le 23 mars 2020.




















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook