Publié le Mardi 16 Août à 14:37

Des graffitis injurieux découverts sur l'église Saint-Patrice à Rouen : le diocèse porte plainte


Des tags injurieux envers la police notamment ont été découverts sur deux murs de l'église Sainte-Patrice à Rouen. Le diocèse a déposé plainte et une enquête a été ouverte



Des graffitis injurieux découverts sur l'église Saint-Patrice à Rouen : le diocèse porte plainte
Une enquête a été ouverte par les services de police, à Rouen. Les investigations devraient pouvoir permettre d'identifier et d'interpeller le ou les auteurs de graffitis injurieux qui ont été découverts sur deux murs de l'église Saint-Patrice, rue Abbé Cochet à Rouen, dimanche 14 août. 

« Touste PD et gouines » a-t-on pu lire ce jour de l'Assomption. Ou encore « fachos vos parents auraient dû avorter ». Les initiales « ACAB » qui signifient "all corps are bastards" (tous les flics sont des bâtards) ont également été peintes sur l'édifice. 

Les tags ont été effacés ce mardi 16 août par les services de la ville.

Le diocèse de Rouen a vivement réagi sur son compte Twitter (lire ci-dessous), et indique avoir porté plainte.

La réaction du diocèse de Rouen

« Dans la nuit du 13 au 14 août, les portes et plusieurs pans de la façade de l'église Saint-Patrice de Rouen ont été couverts de tags et de symboles militants.

Le diocèse partage l'émotion des fidèles catholiques et des habitants choqués par le caractère injurieux de ces tags et blessés par cet acte de vandalisme, d'autant plus pénible qu'il a été commis deux jours avant la fête de l'Assomption. Il remercie les personnes nombreuses qui lui ont adressé, à cette occasion, une marque de sympathie.

Dès le dimanche 14 août, la paroisse a porté plainte contre X pour dégradation de bien. Elle a contacté la Mairie de Rouen, propriétaire de l'église Saint-Patrice comme de toutes les églises édifiées avant 1905 : les services municipaux sont intervenus ce mardi 16 août pour effacer ces tags.

Edifiée au XVI° siècle, l'église Saint-Patrice est classée monument historique depuis 1840.»



        
infoNormandie













-








Qui sont les quinze députés élus en Seine-Maritime et dans l'Eure. Ils sont ici















-