Contrôlé à 240 km/h sur l’A13, en Seine-Maritime, le motard « perd » son permis et sa moto



Mis en ligne le Samedi 4 Avril 2020 à 13:10

Les forces de l'ordre avaient reçu des consignes : empêcher les départs en vacances en cette période de confinement. Sur l'A13, l'autoroute de Normandie, les gendarmes étaient en embuscade dès vendredi. Un motard en a fait les frais



Illustration
Illustration
« La tactique du gendarme c’est d’être toujours là où on ne l’attend pas ». Une formule en forme de boutade qui s’est vérifiée ce vendredi 3 avril dans l’Eure.

Un motard (et sa passagère) a été intercepté par les gendarmes du peloton motorisé (PMO) de Bourg-Achard lancé à 240 km/h sur l’autoroute A13, soit à 130 km/h au-dessus de la vitesse autorisée sur cette portion, au niveau de Oissel, limitée à 110 km/h.

Rétention immédiate du permis

Le pilote, contrôlé aux jumelles laser, n’a pas contesté l’infraction : il s’est vu notifier une rétention administrative immédiate de son permis et une procédure qui l’enverra ultérieurement devant le tribunal, pour excès de grande vitesse.

Il a par ailleurs fait l’objet d’une immobilisation de sa moto qui a été placée en fourrière.

A Ceux qui pensent qu’ils sont trop occupés à contrôler l’application des mesures de confinement, les gendarmes répondent (sur leur page Facebook) : « nous gardons un œil sur les routes. Moins fréquentées que d’habitude certains ont tendance à avoir le pied un peu trop lourd ».



        

















CRISE SANITAIRE

Covid-19. Taux d’incidence, pression hospitalière, vaccinations : les chiffres en Normandie

Le taux d’incidence a augmenté de 17% en une semaine. Le nombre des hospitalisations et des admissions en réanimation continue de croître