Agglo de Rouen : ils utilisent un passe de facteur pour commettre des cambriolages en plein jour


Publié le 19/10/2019 à 08:20

La liste des vols sans effraction s’allonge : une quinzaine ont déjà été signalés à Rouen. Les auteurs récupèrent les clés dans les boîtes aux lettres pour s’introduire dans les appartements



Le ou les voleurs récupèrent à l'aide d'un passe les clés laissées dans la boîte aux lettres et s'introduisent tranquillement en plein jour dans l'appartement de leur victime - illustration @ Pixabay
Le ou les voleurs récupèrent à l'aide d'un passe les clés laissées dans la boîte aux lettres et s'introduisent tranquillement en plein jour dans l'appartement de leur victime - illustration @ Pixabay
Depuis le début de l’été, une quinzaine de cambriolages ont été constatés par les services de police dans l’agglomération rouennaise. Deux communes, Bonsecours et Mesnil-Esnard, ont été plus particulièrement touchées. Fait troublant tous ces vols ont été commis en pleine journée et toujours sans effraction, en l’absence des victimes.

Les cambrioleurs ont les clés

En faisant des rapprochements entre tous ces cambriolages, les enquêteurs de la sûreté départementale se sont aperçus que chacun des cas les victimes avaient laissé un jeu de clefs dans leur boîte aux lettres et que celui-ci avait disparu après le passage du ou des cambrioleurs. D’où l’absence d’effraction.

Les investigations ont rapidement démontré que les auteurs étaient très certainement en possession d’un passe permettant d’ouvrir n’importe quel modèle de boîte aux lettres. Une clé spéciale dont dispose les facteurs, notamment.

Le même mode opératoire a Rouen

L’enquête vient d’être relancée à la faveur d’un nouveau vol commis selon le même mode opératoire, dans la journée du 15 octobre boulevard de l’Europe à Rouen.

C’est la fille de la victime qui a découvert en rentrant chez elle que la porte d’entre de l’appartement était grande ouverte, sans trace d’effraction. Toutes les pièces du logement avaient été fouillées et un ordinateur portable, un appareil photo et une bague en or avaient disparu.

Dans la plupart des cas, les victimes ont signalé le vol d’appareils multimédias, de bijoux et d’argent liquide.

Les propriétaires de l’appartement ont indiqué aux policiers avoir laissé les clefs dans la boîte aux lettres à leur départ afin que leur fille puissent les récupérer à son retour.





















AGENDA









Suivez-nous sur Facebook