Affrontements dans des quartiers d'Evreux : des blessés parmi les forces de l'ordre


Mardi 14 Juillet 2020 - 15:41

La nuit du 13 au 14 juillet est désormais synonyme de violences urbaines. Feux de poubelles et de voitures, affrontements avec la police... Evreux a été confrontée cette année à ce phénomène



Feux de véhicules et de poubelles, affrontement avec les forces de l'ordre : plusieurs quartiers d'Evreux ont été le théâtre dans la nuit du 13 au 14 juillet de violences urbaines - Illustration  DDSP78
Feux de véhicules et de poubelles, affrontement avec les forces de l'ordre : plusieurs quartiers d'Evreux ont été le théâtre dans la nuit du 13 au 14 juillet de violences urbaines - Illustration DDSP78
Des affrontements ont opposé, cette nuit, du 13 au 14 juillet, là Evreux (Eure) es forces de l’ordre à des groupes de jeunes dans les quartiers de la Madeleine, de Nétreville et, dans une moindre mesure, à Navarre.

Jusqu’en milieu de nuit, les policiers de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) renforcés par un escadron de la gendarmerie mobile ont fait face à « des groupes mobiles et déterminés », selon la préfecture.

Huit blessés parmi les forces de l'ordre

De nombreux incendies ont été déclenchés - une dizaine de poubelles et 5 véhicules ont été détruits - et des dégradations sur le mobilier urbain ont été commises. Un incendie de voitures s’est propagé à une maison entraînant l’évacuation de neuf personnes et le relogement des habitants de l’une d’elles.

Les forces de sécurité présentes dans le quartier toute la nuit ont dû faire usage à de nombreuses reprises de grenades lacrymogènes pour rétablir l’ordre. « Au cours de cet événement, 8 gendarmes mobiles ont été légèrement blessés ainsi que plusieurs policiers locaux », précise la préfecture dans un communiqué publié dans la journée.

Le préfet condamne

Le préfet de l’Eure, Jérôme Filippini, a "condamné fermement ces agissements et a salué l’action des forces de l’ordre locales et de gendarmerie afin de rétablir l’ordre à Évreux". Un nouveau dispositif de sécurité sera mis en place la nuit prochaine sur la ville d’Evreux. Une unité de force mobile sera déployée dans les quartiers concernés. 

De son côté, le maire d'Evreux, Guy Lefrand, a prévu de s'exprimer sur ces violences qui ont secoué sa ville une nouvelle fois, lors d'un point de presse qui aura lieu ce mercredi en fin de matinée.


Accueil Accueil